Défense
URL courte
14320
S'abonner

Le ministère américain de la Défense a l’intention d’accroitre ses dépenses dans la lutte contre les cybermenaces.

Lors de son discours au Centre d'études stratégiques et internationales de Washington, le ministre de la Défense, Ashton Carter, a qualifié la cybersécurité de priorité pour les Etat-Unis, en soulignant que le gouvernement allait allouer plus de 35 milliards de dollars pour faire face aux menaces provenant d’Internet.

"Nous devons défier chacune des cinq menaces que je viens de nommer, non seulement en mer, dans les airs, sur terre et dans l'espace, mais aussi dans le cyberespace", a déclaré M. Carter.

Plus tôt dans son discours, parmi les cinq principales menaces qui pèsent sur les États-Unis, le ministre a cité la Russie, la Chine, la Corée du Nord, l'Iran et le terrorisme.

M. Carter a également noté que, d'une part, les hautes technologies donnent aux Etats-Unis "une force plus grande et plus d’opportunités", mais en même temps elles représentent une "vulnérabilité dont peuvent profiter nos ennemis".

"C’est pourquoi notre gouvernement augmente le budget pour la cybersécurité à 35 milliards de dollars pendant cinq ans", a ajouté le ministre.

Plus tôt, M. Carter avait déploré que le Pentagone perde la guerre dans le domaine cybernétique en appelant à des mesures décisives visant à lutter contre l'influence négative de Daech sur Internet.

Pour le moment, le budget militaire des Etats-Unis pour l’année 2017 est actuellement examiné par le Congrès.

L’organisme principal chargé de la sécurité de l'information pour l'armée américaine est le Cyber Command (USCYBERCOM). C’est une unité relativement nouvelle. Créé en 2009, il n'a pas fonctionné avant octobre 2010. Dès le début, son objectif clé était la défense des réseaux militaires, qui sont attaqués des millions de fois par jour.

Lire aussi:

Les cyber-guerriers de l'armée britannique autorisés à avoir les cheveux longs
Le Kremlin visé par une cyber-attaque
Brésil: les cyber-espions ne passeront plus!
Un hacker russe arrêté aux États-Unis pour la cyber-fraude
Tags:
budget militaire, budget, terrorisme, cyberespace, cybersécurité, cyberattaque, Congrès des États-Unis, Pentagone, Center for Strategic and International Studies (CSIS), Ashton Carter, Corée du Nord, Chine, Iran, Russie, Washington, États-Unis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook