Défense
URL courte
831727
S'abonner

Il y a une semaine, un chasseur russe a intercepté avec succès un avion de reconnaissance de la marine américaine. L’incident vient juste d’être rendu public.

"Le 21 avril, un P-8 Poseidon, un avion de reconnaissance faisant partie de l’aviation de patrouille de l’US Navy, lors de sa mission dans l'espace aérien international a été intercepté par un chasseur russe MiG-31 près de la péninsule du Kamchatka", a déclaré le porte-parole Dave Benham de l’United States Pacific Command (PACOM, Commandement du Pacifique).

D’après M. Benham, l'interception a été effectuée de façon sûre et professionnelle.

Le représentant du Pentagone, après avoir étudié les détails de l’incident, a souligné que le MiG-31 a accompagné un avion de patrouille maritime et de lutte anti-sous-marine américain, restant pendant un certain temps à seulement 15 mètres de l’appareil.

"Des interceptions entre les Etats-Unis et d'autres pays arrivent souvent et dans la plupart des cas sont effectuées de façon professionnelle, sinon, Washington prend des mesures appropriées via les canaux militaires et diplomatiques", a expliqué M. Benham.

L'incident est survenu près de la ville russe de Petropavlovsk-Kamtchatski, où se trouve une base de sous-marins nucléaires de la marine russe. Selon le site américain Washington Free Beacon, le P-8 pourrait surveiller, notamment, le nouveau sous-marin russe nucléaire lanceur d'engins Iouri Dolgorouki.

Plus tôt, le 13 avril, le Commandement des forces américaines en Europe (EUCOM) avait indiqué que des bombardiers russes Su-24 et un hélicoptère de combat avaient survolé le destroyer américain Donald Cook qui naviguait en mer Baltique.


Lire aussi:

L’USS Donald Cook aurait-il pu abattre les Su-24 russes dans la Baltique?
Le survol du destroyer américain USS Donald Cook
Les intercepteurs MiG-31 ont éliminé « l’ennemi » à une distance de 40 km
Russie : l'armée de l'air reprend les vols des MiG-31
Tags:
reconnaissance, sous-marin nucléaire lanceur d'engins (SNLE), avions militaires, interception, chasseur, K-535 Iouri Dolgorouki, MiG-31, 955 Boreï, Flotte russe du Pacifique, Pentagone, Kamtchatka, États-Unis, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook