Défense
URL courte
Nouvelles armes russes (140)
14656
S'abonner

Une source anonyme au sein du complexe militaro-industriel a annoncé que le robot de combat russe Nerekhta suivait actuellement des essais.

La source a ajouté que ce système dernier cri pourrait être armé d'un lance-grenades ou de missiles antichars. 

"La plateforme prévoit cette possibilité. Elle peut porter des armes plus lourdes, notamment un lance-grenades ou des missiles antichars", a communiqué la source. 

Cette dernière a précisé qu'au cours des essais, les spécialistes du ministère de la Défense évaluaient les possibilités du système. 

Le robot Nerekhta a été développé par l'usine d'armement Degtiarev de concert avec le Fonds d'études pour l'avenir. Sa plateforme à chenilles permet d'effectuer des missions de patrouille, de reconnaissance ou de définition des cibles. Le robot peut également servir de moyen de transport. 

Son schéma modulaire offre des possibilités d'utilisation illimitées. L'exploitation du robot ne présente pas de difficultés et son rééquipement n’exige pas son renvoi à l'usine.

Les concepteurs assurent que pour remplacer les modules il suffit de "dévisser quatre écrous". 

Le Nerekhta  est armé de mitrailleuses de 7,62 mm et de 12,7 mm, mais, selon la source, une mitrailleuse d'un plus gros calibre pourrait être développée spécialement pour le robot. 

 

Dossier:
Nouvelles armes russes (140)

Lire aussi:

Des robots protégeront le Pentagone... contre les petits hommes verts!
La Chine met au point un robot patrouilleur
Désapprendre aux robots à tuer en leur lisant des contes
Tags:
essais, robot de combat, robot Nerekhta, Usine d'armemement Degtiarev, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook