Défense
URL courte
Nouvelles armes russes (137)
26773
S'abonner

Les experts n'excluent pas que les nouveaux brise-glaces destinés aux forces navales russes puissent être équipés de missiles de croisière Kalibr, rapporte le quotidien Rossiïskaïa Gazeta.

Le ministère russe de la Défense envisage de rendre ces navires polyvalents afin de pouvoir les utiliser dans différentes situations et dans toutes les zones climatiques.

"Le patrouilleur arctique du projet 23550 est un bâtiment foncièrement nouveau intégrant les fonctions de remorqueur, de brise-glace et de patrouilleur. Il peut naviguer aussi bien dans les zones tropicales que dans les régions arctiques en surmontant des glaces de 1,5 mètre d'épaisseur. Du point de vue de ses caractéristiques techniques, c'est un navire unique en son genre", écrit le journal, citant un communiqué du ministère de la Défense russe.

Non seulement les bâtiments de cette classe seront en mesure de protéger les frontières et de surveiller les ressources marines et sous-marines de la région arctique russe, mais ils pourront également arraisonner, escorter et même remorquer les navires pratiquant des activités économiques illégales. A cet effet, le patrouilleur du projet 23550 sera doté d'un canon A190-01 Universal de 100 millimètres, d'un hélicoptère de lutte anti-sous-marine et de deux vedettes de surveillance Raptor placées dans la cale.

L'armement du brise-glace pourrait également comprendre des missiles de croisière Kalibr. Ces systèmes ont déjà fait leur preuve à deux reprises — en octobre et en décembre 2015 — lors de l'opération russe en Syrie. La première fois, ils ont été tirés depuis des bâtiments de surface déployés en mer Caspienne et la seconde, depuis un sous-marin en plongée dans la partie orientale de la Méditerranée.

Les frontières russes en Arctique sont actuellement protégées par plusieurs régiments de missiles antiaériens D-400 Triumph déployés dans la péninsule de Kola, sur l'archipel de la Nouvelle-Zemble et dans la ville de Tiski (Iakoutie), ainsi que par l'aviation et par des troupes terrestres dotées d'armements hautement efficaces.

Dossier:
Nouvelles armes russes (137)

Lire aussi:

Les sous-marins russes dans l'Arctique inquiètent l'Otan
L’armée russe a reçu le premier "Terminator arctique"
L'armée russe multiplie ses bases en Arctique
Il vient de braquer un McDonald’s mais ne s’attendait pas à tomber sur ce genre de clients
Tags:
patrouilleur, brise-glaces, missiles de croisière, ministère russe de la Défense, mer Caspienne, Méditerranée, Arctique, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook