Défense
URL courte
15223
S'abonner

Le nouveau budget militaire prévoit des milliards de dollars supplémentaires pour le rééquipement des forces armées du pays.

La Chambre des représentants américaine a adopté un nouveau budget militaire de 610,5 milliards de dollars (environ 545 milliards d'euros) qui réduit les dépenses courantes du Pentagone pour la guerre, mais prévoit des milliards de dollars supplémentaires pour l'achat de matériels, ainsi que pour l'approvisionnement et les soldes des militaires.

"Nous avons dû faire un choix difficile. Nous ne devons pas envoyer nos militaires en mission s'ils n'y sont pas prêts", a déclaré Mac Thornberry, chef du comité pour les forces armées de la Chambre des représentants, cité par l'agence Bloomberg.

Selon la stratégie proposée par M.Thornberry, quand les fonds prévus par le budget seront épuisés, le successeur de Barack Obama sera obligé de demander un financement d'urgence auprès du Congrès pour poursuivre la lutte contre le groupe terroriste Etat islamique (Daech) et les autres opérations militaires d'outre-mer. 

Le secrétaire à la Défense Ashton Carter a déjà menacé d'opposer son veto à ce budget qui, d'après lui, porte atteinte au fonctionnement des Forces armées et met en question la réalisation des opérations militaires.

Le budget de défense, qui doit entrer en vigueur le 1er octobre prochain, prévoit notamment d'allouer 1,4 milliard de dollars (1,25 md EUR) pour passer commande de quatorze avions de combat F-18 supplémentaires, qui ne figurent pas dans la demande de budget du Pentagone. Un montant supplémentaire de 1,5 milliard dollars (1,33 md EUR) servirait à acheter onze chasseurs F-35. Il est également prévu d'accorder 450 millions de dollars (401 M EUR) pour quatre avions C-40A de Boeing destinés à la Marine.

Le budget permet de maintenir en service l'avion d'attaque de la guerre froide A-10 Warthog que l'Armée de l'air compte retirer à partir de 2018. La Chambre a voté en faveur de l'octroi de 218,5 millions de dollars (195 M EUR) pour l'A-10 dont 120 millions (107 M EUR) devraient être consacrés à la seule fabrication de nouvelles ailes pour cet appareil par Boeing. 

Par ailleurs, des fonds supplémentaires seront alloués pour l'achat d'hélicoptères et de navires, dont la troisième frégate furtive modulaire de la classe LSC et le troisième destroyer de la classe Arleigh Burke (DDG-51), lequel ne figure pas dans la demande du Pentagone.

Le projet prévoit en outre l'acquisition du premier sous-marin nucléaire lanceur d'engins destiné à remplacer le submersible nucléaire de la classe Ohio pour un montant s’élevant à 1,9 milliard de dollars (1,69 milliard d’euros).

Les soldes des militaires américains augmenteront de 2,1% au lieu des 1,6% requis par l'administration du président Barack Obama. Contrairement à la demande du Département à la Défense de diminuer le nombre des effectifs, la Chambre a approuvé l'augmentation du nombre des militaires de 20.000 pour l'Armée de terre, de 3.000 pour le Corps des Marines, de 4.000 pour l'US Air Force et d'environ 1.500 pour l'US Navy.

La version du budget militaire adoptée par la Chambre des représentants prévoit le maintien de la prison militaire de Guantanamo à Cuba.

Ses auteurs proposent en outre d'accorder 150 millions de dollars à l'Ukraine (133,9 M EUR), de débloquer 680 millions de dollars pour l'entraînement et l'équipement des militaires irakiens (soit près de 607 M EUR), dont 50 M USD supplémentaires pour les combattants kurdes (environ 44,6 M EUR). Les Etats-Unis financeront en outre le maintien de 9.800 militaires américains sur le sol afghan contre 5.500 initialement prévus pour 2017.

Le Sénat doit se prononcer sur sa version du projet de budget militaire pour 2017 la semaine prochaine. 

Lire aussi:

C'est pourquoi le Pentagone a besoin de la "menace russe"
Des robots protégeront le Pentagone... contre les petits hommes verts!
Le Pentagone va dépenser 35 milliards USD en cybersécurité
Le Pentagone veut booster l’intelligence des soldats
Tags:
dépenses militaires, sous-marins, hélicoptères, avions, navires, armée, budget militaire, centre de détention de Guantanamo, A-10 Thunderbolt II, F-35 Lightning II, Chambre des représentants des Etats-Unis, Congrès des États-Unis, Ashton Carter, Mac Thornberry, Afghanistan, Irak, Ukraine, États-Unis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook