Défense
URL courte
4101
S'abonner

Férus de technologies de pointe, les employés du Pentagone n’hésitent toutefois pas à recourir à... des disquettes pour stocker des données "top secret", écrit le quotidien allemand Handelsblatt.

D'après un dernier rapport du Gouvernement Accountability Office (GAO, équivalent de la Cour des comptes en France, ndlr), le Pentagone dépense une partie non-négligeable de son budget pour acquérir des disquettes, dont le volume de stockage s'élève à 1 Mb, tout au plus.

De tels supports, poursuit le journal, sont notamment utilisés pour stocker des données relatives au programme nucléaire des Etats-Unis.

Notons au passage que le Pentagone se sert toujours des ordinateurs IBM de première génération pour actionner le lancement des missiles nucléaires.

Aussi obsolète qu'il soit, cet équipement s'arroge la part du lion du budget militaire américain (87 milliards de dollars au total): sa manutention technique coûte une somme faramineuse, souligne le quotidien.

Toujours est-il que le Pentagone envisage de se munir d'autres supports de stockage d'ici 2018. Concernant les outils de stockage alternatifs, le Département s'abstient pour le moment de tout commentaire, conclue le journal.

Lire aussi:

Des robots protégeront le Pentagone... contre les petits hommes verts!
Le Pentagone manipule des rapports sur les abus sexuels
Le Pentagone lance un nouveau programme d’entraînement de l'opposition syrienne
«Toutes les personnes qui vont aller se faire vacciner sont des cobayes», lance une députée française
Tags:
base de données, nucléaire, stockage, Pentagone, États-Unis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook