Ecoutez Radio Sputnik
    Un chasseur américain F-16

    Des F-16 pour le Pakistan: le contrat semble tomber à l'eau

    © Flickr/ PACAF
    Défense
    URL courte
    28422

    Le Pakistan n'ayant pas accepté à temps une proposition émanant des Etats-Unis au sujet de l'achat de chasseurs F-16, le contrat risque d'échouer.

    Les négociations concernant la vente de huit chasseurs américains F-16 à Islamabad semblent tourner court, rapporte le magazine en ligne Dawn.

    Les autorités américaines ont approuvé ce marché en février. Il était prévu au départ que le Pakistan payerait quelque 270 millions de dollars (environ 242 M EUR), le reste étant couvert par la partie américaine. Or, en avril dernier, le département d'Etat a annoncé que le marché ne pouvait pas être conclu à des conditions de faveur et qu'Islamabad devrait payer plus de 700 millions de dollars (627 M EUR).

    Le gouvernement pakistanais devait adresser avant le 24 mai une lettre avisant les Etats-Unis de sa décision d'accepter la proposition américaine. Mais une source a fait savoir au magazine qu'aucune lettre n'avait été envoyée. Cela signifie que la proposition américaine a cessé d'être valide.

    "Le Pakistan a décidé de ne pas financer intégralement ce marché à l'aide de ses fonds nationaux. C'est la raison pour laquelle les conditions de livraison ne sont plus en vigueur", a indiqué l'interlocuteur du magazine.

    Le conseiller diplomatique du premier ministre pakistanais, Sartaj Aziz, avait antérieurement déclaré qu'Islamabad était prêt à acheter des chasseurs à un autre fournisseur si Washington ne lui accordait pas de subsides. Selon certaines informations, il s'agissait de Su-35 russes et de J10 et J20 chinois.

    Lire aussi:

    Chasseurs F-16 pour le Pakistan: l’Inde convoque l’ambassadeur US
    La Turquie remet au Pakistan le premier F-16 modernisé
    Le pétrolier iranien Grace 1 quitte Gibraltar un mois après son arraisonnement
    Un attentat suicide dans un mariage fait 63 morts et 182 blessés à Kaboul
    Tags:
    proposition, achat, contrat, F-16 Fighting Falcon, Département d'Etat des Etats-Unis, Sartaj Aziz, Islamabad, Pakistan, Washington, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik