Ecoutez Radio Sputnik
    Репетиция воздушной части военного парада в Москве в ознаменование 70-летия Победы в Великой Отечественной войне 1941-1945 годов

    Un site US dresse la liste des armements russes les plus redoutables

    © Sputnik . Alexandr Vilf
    Défense
    URL courte
    Nouvelles armes russes (136)
    161729

    Le site web d'information américain Business Insider a présenté la liste des équipements militaires les plus redoutables utilisés dans les forces armées russes.

    Lanceur de missiles sur coussin d'air de classe Bora 

    Le lanceur de missiles sur coussin d'air de classe Bora de la Flotte russe est capable de porter huit missiles de croisière supersoniques de type Moskit ainsi que vingt missiles sol-air Osa-M. Un navire de classe Bora fait 64 mètres de longueur et 17,2 mètres de largeur. Le lanceur de missiles peut atteindre une vitesse moyenne de 100 kilomètres/heure et transporte normalement 68 marins.

     

    Pantsir S-1 

    Les systèmes de missiles sol-air de courte-portée Pantsir-S1 sont destinés à assurer la protection des sites stratégiques contre tous les types d'attaques aériennes ou à appuyer les systèmes sol-air de longue portée S-300 et S-400. Chaque véhicule doté d'un système Pantsir-S1 est capable de protéger une zone d'un rayon de 20 km et à une altitude de 15 km. Il s'agit d'un système mixte qui combine un canon bitube de 30 mm d'une portée de 4 km et 12 missiles hypersoniques d'une portée de 1,2 à 20 km. Les missiles se déplacent à une vitesse de 1.300 mètres par seconde et sont capables de neutraliser les cibles aériennes les plus modernes (surtout les armes de haute précision).  

     

    Sous-marin invisible

    sous-marin Novorossisk
    © Sputnik . Igor Russak
    sous-marin Novorossisk

    Le sous-marin Novorossisk de classe Varshavyanka à propulsion diesel a été mis à l'eau à Saint-Pétersbourg en 2013. Le bâtiment peut patrouiller à une profondeur maximale de 300 mètres. "D'après les constructeurs, grâce à la nouvelle technologie furtive, le navire est presque invisible lors de l'immersion", note Business Insider.

     

    Chasseur MiG-35

    Chasseur MiG-35
    © Sputnik . Grigoriy Sysoev
    Chasseur MiG-35

    C'est un chasseur russe polyvalent de 4ème génération doté d'un système de visée de 5ème génération. Il est capable de suivre et de cibler jusqu'à 10 objectifs et de frapper six cibles simultanément. Le MiG-35 possède des systèmes défensifs avancés. Il est également en mesure d'embarquer les missiles russes les plus modernes comme le R-77 et le K-74M. Le chasseur peut atteindre une vitesse allant jusqu'à 2400 kilomètres/heure.

     

    Système de défense antiaérienne Bouk-M

    Système de défense antiaérienne Bouk-M
    © Sputnik . Alexei Danichev
    Système de défense antiaérienne Bouk-M

    Le système de missiles sol-air Bouk-M est considéré comme l'un des meilleurs moyens au monde pour intercepter les missiles de croisière à basse altitude. Il est en mesure de détruire des cibles aérodynamiques évoluant à faible et moyenne altitude.

     

    Fusée balistique intercontinentale RS-24 "Yars"

    Fusée balistique intercontinentale RS-24 Yars
    © Sputnik . Host Photo Agency/Iliya Pitalev
    Fusée balistique intercontinentale RS-24 "Yars"

    Cette fusée balistique intercontinentale porte plusieurs ogives nucléaires guidées qui suivent chacune leur trajectoire lors de l'entrée dans l'atmosphère, leur autonomie de vol s'élève à 11.000 km. La puissance de la fusée balistique intercontinentale RS-24 "Yars" est cent fois plus grande que celle de la bombe larguée Hiroshima par les USA en 1945, précise BI.

     

    Bombardier stratégique Tu-160

    Bombardier stratégique russe Tu-160
    © AP Photo /
    Strategiskt bombplan av typen Tu-160

    Le bombardier stratégique Tupolev Tu-160 Cygne blanc a connu son baptême du feu en Syrie. Destiné à effectuer des frappes nucléaires au moyen de missiles de croisière de longue portée, cet avion possède une autonomie de vol de 14.000 km. En Syrie, les Tu-160 ont pour la première fois largué des bombes guidées KAB-500 et tiré des missiles à guidage laser Kh-29L ainsi que des missiles balistiques de précision Kh-101.

     

    Char T-90

    Char T-90
    © Sputnik . Alexey Kudenko
    Char T-90

    Le T-90 a été conçu au milieu des années 1980 pour devenir l'un des chars de combat principaux de l'armée russe. La défense du char est assurée par un système de contremesures optiques et électroniques nommé Chtora (ou "rideau"). L'arme principale du T-90 est son canon lisse de 125mm 2A46M. Il est capable de tirer quatre types d'obus: antiblindage, sous-calibre, à charge creuse et à charge brisante. Le canon peut également tirer des missiles guidés antichars Refleks et Kobra, et son angle de tir lui permet aussi de cibler des hélicoptères.

     

    Sous-marin nucléaire de classe Boreï 

    Les sous-marins nucléaires russes de classe Boreï font plus de 14.700 tonneaux de jauge brute. Le Boreï est équipé de seize missiles Boulava d'une portée de 8.000 km et peut également intégrer dix ogives nucléaires hypersoniques de 100 à 150 kilotonnes ayant chacune une trajectoire indépendante. Il est en outre doté d'un complexe de missiles guidés antichars Chtourm.

     

    Hélicoptère Mi-28 

    Hélicoptères Mi-28
    © Sputnik . Ramil Sitdikov
    Hélicoptère Mi-28

    L'hélicoptère d'attaque Mi-24 dispose d'ailes de 6,4 m d'envergure. Il fait partie des hélicoptères les plus rapides du monde et détient même le record pour le matériel de série à 335 kilomètres par heure en vol horizontal. Le Mi-24 peut embarquer des armements très puissants: ses ailes supportent un poids total de 2 400 kg.

     

    Système de défense antiaérienne S-300 

    Système de défense antiaérienne S-300
    © Sputnik . Dmitri Korobeynikov
    Système de défense antiaérienne S-300

    Le S-300 est un système russe mobile multicanal de missiles sol-air. Il est destiné à protéger les sites stratégiques les plus importants contre des bombardements massifs, portés au moyen d'avions de combat, de missiles de croisière, de missiles balistiques tactiques d'une portée de moins de 1.100 km et d'autres armes aériennes en situation de guerre électronique intense. "Tout ce qui se trouve dans l'air dans un rayon de 300 km doit être sur ses gardes", conclut le site d'information.


    Dossier:
    Nouvelles armes russes (136)

    Lire aussi:

    La Russie soupçonne les USA de perfectionner des armes interdites
    Les USA en retard sur la Russie en matière d'armes technologiques
    Armes russes: la demande dépasse l'offre
    Le trafic d'armes fleurit sur Facebook
    Tags:
    armements, missiles, char, hélicoptères, chasseur, armée, défense, États-Unis, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik