Défense
URL courte
521432
S'abonner

Ankara possède désormais une technologie de production de bombes lourdes capables de détruire les bunkers.

La Turquie a commencé à produire ses premières bombes anti-bunkers, a déclaré Ihsan Cagatal Ongel, directeur de la recherche et du développement de l’entreprise turque d’armement MKEK.

"Nous avons entamé la production de bombes anti-bunkers capables de détruire des structures massives en béton. Nous avons terminé leur certification en vue de leur utilisation sur les avions de combat F-4 et F-16", a déclaré M. Ongel à l’agence Anadolu.

D’après les informations officielles, la bombe turque a été conçue sur la base de la bombe aérienne américaine Mark 84.

La Mark 84 (Mk 84) est une bombe non guidée d'emploi général et à faible traînée. Sa masse peut atteindre 907 kilogrammes. Elle a été mise en service à l’époque de la guerre de Viêtnam et n’a été fabriquée que par l’entreprise américaine General Dynamics.

Il est peu probable que les Turques aient choisi par hasard cette bombe pour réaliser leur propre projet. Capables de pénétrer à 380 mm dans du métal ou 3,3 mètres dans du béton, cet obus peut être utilisé en tant que moyen efficace d’atteindre non seulement des bunkers, mais aussi des abris dans les grottes ou dans les cavernes situées dans les montagnes. Ceci laisse entendre que les autorités turques comptent mener une opération militaire à grande échelle contre les Kurdes.


Lire aussi:

Turquie: 6 soldats tués par une bombe dans le sud-est
Ankara propose à Washington une opération militaire en Syrie sans les Kurdes
La France à court de bombes pour continuer ses frappes en Syrie
Le Pentagone testera des bombes nucléaires "intelligentes"
Tags:
armements, munitions, bombe, bunker, General Dynamics, MKEK, États-Unis, Turquie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook