Ecoutez Radio Sputnik
    Le secteur ukrainien de la défense est à court d'argent

    Le secteur ukrainien de la défense est à court d'argent

    © REUTERS / Alexei Chernyshev
    Défense
    URL courte
    37335

    L'Ukraine connaît de sérieuses difficultés dans le financement du secteur de la défense. Par conséquent, l'équipement militaire endommagé n'est plus réparé depuis plusieurs mois.

    Le Président de la Rada Suprême (parlement ukrainien) Andreï Paroubiï a avoué à la chaîne ukrainienne 5Ua que le domaine ukrainien de la défense se trouvait actuellement dans une situation économique précaire.

    "Oui, c'est vrai", a répondu M.Paroubiï à la question de savoir s'il pouvait confirmer les informations sur l'impossibilité de réparer depuis deux mois les véhicules blindés ukrainiens en raison du manque de fonds.

    "Bien sûr que nous manquons catastrophiquement d'argent pour le secteur de la défense", a-t-il déclaré.

    Le porte-parole de la Rada Suprême a en outre parlé de la loi adoptée par les députés et qui porte sur la commande de défense stratégique qui prévoit, entre autres, l'élaboration et la fabrication d'un nouvel équipement militaire "unique".  

    "Cet équipement n'est pas si en retard que ça par rapport aux modèles étrangers, notamment par rapport aux armes anti-char connues chez nous comme les Javelin et que nous attendons depuis longtemps des Etats-Unis. Le développement est en cours et attend sa mise au point", a-t-il ajouté.

    Le chef du Pentagone Ashton Carter a auparavant annoncé que depuis 2014, les Etats-Unis ont fourni à l'Ukraine plus de 600 millions de dollars à des fins militaires (532,8 M EUR).


    Lire aussi:

    Collapse militaro-industriel, ou comment l'Ukraine vend ses armes
    De l'acier ukrainien pour blinder des véhicules... de Daech
    Un commandant ukrainien à l’amende pour avoir égaré huit mitrailleuses
    Tags:
    équipement militaire, véhicules blindés, argent, réparations, défense, Rada suprême, Pentagone, Andreï Paroubiï, Ashton Carter, Kiev, Ukraine, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik