Défense
URL courte
0 81
S'abonner

Cela ne relève plus de la science-fiction: des scientifiques britanniques comptent se lancer sous peu dans la production massive de drones de combat à l’aide d’imprimantes 3D dernier cri.

Les imprimantes 3D entrent de plus en plus dans notre vie. Des prothèses pour personnes handicapées, des armes à feu, des maisons et même des composantes d'avions sortent directement de leur presse. Et si c'était le tour des drones de combat? À en croire des chercheurs britanniques, ce n'est qu'une question de temps.

D'ailleurs, ils ont déjà présenté le projet d'un "ordinateur chimique" ultrasophistiqué qui permettrait d'accélérer les réactions chimiques nécessaires au niveau moléculaire, pendant qu'une imprimante 3D s'occuperait de l'impression en tant que telle.

Ainsi, les constructeurs auraient la possibilité d'assembler des drones de combat en un temps record: le cas échéant, la procédure ne prendrait en tout et pour tout que quelques semaines. À titre de comparaison, actuellement on met des mois, voire des années, pour fabriquer de tels drones.

Toujours est-il que les scientifiques admettent qu'une telle production soit très coûteuse et nécessite des efforts considérables pour être menée à bien. Pour y remédier, ils envisagent d'automatiser la procédure dans les plus brefs délais.

Lire aussi:

Drones US: Washington sous-estime-t-il le nombre de civils tués?
Russie: des passionnés de reconstitution abattent des drones avec des lances
L’Allemagne proteste contre l'utilisation des drones de combat américains
Tags:
informatique, imprimante 3D, drone, Royaume-Uni
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook