Ecoutez Radio Sputnik
    Système de missiles sol-air S-300

    La Russie s’apprête à livrer à l’Iran de nouveaux S-300

    © Wikipedia/ Vitaly V. Kuzmin
    Défense
    URL courte
    34702

    La Russie s’engage à livrer à l’Iran la deuxième tranche de systèmes mobiles de missiles sol-air S-300 et s’attend en retour à ce que Téhéran soit prêt à s’acquitter de ses obligations financières.

    "Nous avons déjà livré à l'Iran la première tranche de ces systèmes. C'est un complexe d'armes à part entière. Nous nous engageons à en livrer une deuxième tranche. A présent, il revient à nos partenaires iraniens de s'acquitter de leurs obligations financières", a déclaré le directeur du Service fédéral russe pour la coopération militaire et technique (FSVTS), Alexandr Fomine.

    Et de souligner: "De notre côté, nous avons déjà pris toutes les dispositions nécessaires et sommes prêts à remettre les complexes à l'Iran dans les plus brefs délais."

    La Russie et l'Iran ont conclu un contrat de livraison des systèmes S-300 en 2007. Suite à l'adoption de la résolution 1929 du Conseil de sécurité de l'Onu, mettant en place des sanctions contre l'Iran, l'exécution du contrat a été suspendue par Moscou. En conséquence, l'Iran a attaqué la Russie devant la Cour internationale d'arbitrage à Genève.

    Le 14 juillet dernier, l'Iran et les Six sont parvenus à un accord historique sur le règlement du problème nucléaire. Des négociations des plus compliquées ont abouti à l'adoption d'une feuille de route dont l'application permettra de lever les sanctions économiques et financières imposées contre l'Iran par l'Onu, les Etats-Unis et l'Union européenne.

    En avril 2015, le président russe Vladimir Poutine a signé un décret levant l'interdiction de livrer les systèmes S-300 à l'Iran.

    Lire aussi:

    Washington ne saura empêcher la Russie de livrer des S-300 à l'Iran
    Iran: des S-300 russes au défilé du Jour de l'armée nationale
    Russie et Iran négocient la livraison d'une nouvelle génération de S-300
    Un Boeing 757 subit de graves dommages lors d'un atterrissage d’urgence aux Açores – vidéo
    Tags:
    missiles, défense, S-300, Iran, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik