Défense
URL courte
261379
S'abonner

L'armée chinoise s'est dotée, le 6 juillet, de l'avion de transport militaire Y-20, qui est le plus grand et le plus lourd de tous ceux produits actuellement dans le monde. Jusqu'à récemment, le record appartenait à l'américain C-17, mais cet avion a été retiré de la production. Au total, la Chine prévoit de produire plusieurs centaines d'Y-20.

L'avion Y-20, avec une masse maximale au décollage de 200 tonnes, est conçu pour le transport des troupes et du matériel militaire sur de longues distances. L'appareil est le plus grand avion de transport militaire au monde. Auparavant, ce titre appartenait à l'américain C-17 de la société Boeing, dont la production a été terminée en 2015. La masse maximale au décollage du C-17 est de 77,5 tonnes.

​Le gros porteur chinois utilise les moteurs de fabrication russe D-30KP-2, mais bientôt ils seront remplacés par les chinois WS-20.

Avec l'apparition des Y-20, la Chine est devenue le troisième pays après la Russie et les Etats-Unis qui peuvent pleinement développer et construire des avions de transport

Pékin a récemment révisé sa stratégie militaire. Maintenant, la doctrine prévoit des opérations loin des frontières de la Chine. La nouvelle loi sur la lutte contre le terrorisme, adoptée cette année, permettra à la Chine de déployer des troupes à l'étranger pour participer à des opérations antiterroristes.

De plus, en novembre 2015, Pékin a annoncé l'ouverture de sa première base militaire à l'étranger. Située à Djibouti, la base peut accueillir plus de 2.000 soldats chinois qui prennent part aux opérations de maintien de la paix en Afrique et sont engagés dans la lutte contre la piraterie dans l'océan Indien.

Lire aussi:

Une photo du nouveau blindé amphibie russe filtre sur internet
La Russie se dotera d'un nouveau navire traceur pour suivre les tirs balistiques
L'armée russe se dotera du plus petit lance-grenades du monde
Ces 25 propriétaires du 93 ont appris par simple lettre qu’ils étaient expropriés
Tags:
avions, Chine, États-Unis, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook