Défense
URL courte
11575
S'abonner

Actuellement, la marine chinoise dispose d'au moins 70 sous-marins, contre 75 pour l'US Navy.

La Chine développe activement sa flotte sous-marin, qui devrait bientôt égaler en nombre celle des Etats-Unis. Selon le journal South China Morning Post, l'armée chinoise dispose actuellement d'au moins 70 sous-marins (73, selon certaines sources), dont 16 nucléaires. Aux Etats-Unis, le nombre total de sous-marins s'élève à 75.

Le plus moderne des sous-marin chinois est le sous-marin nucléaire lanceur d'engins de classe Jin (type 094), conçu pour lancer des missiles balistiques nucléaires. Selon le Pentagone, la marine chinoise possède actuellement quatre sous-marins de ce type, tandis qu'un autre est en cours de construction. Ils seraient basés sur une énorme base secrète de sous-marins située sur l'île de Hainan (sud de la Chine).

En outre, Pékin développe un sous-marin de nouvelle génération (type 096). D'après des experts, ils seront dotés de puissants missiles balistiques intercontinentaux JL-3 capables d'atteindre le territoire américain en étant lancés depuis la mer de Chine méridionale. Les sous-marins de ce type augmenteraient considérablement la mobilité, la furtivité et l'efficacité de la dissuasion nucléaire chinoise.

Selon les analystes militaires, les possibilités pour le déploiement des sous-marins nucléaires chinois dans la région Asie-Pacifique ont augmenté de façon significative après que Pékin a construit des îles artificielles avec des aérodromes et d'autres infrastructures en mer de Chine méridionale.

Les experts notent également que les sous-marins chinois, qualifiés autrefois de très bruyants et peu furtifs, ont bien changé au cours de la dernière décennie. Ils surveillent très activement les groupes de porte-avions américains en mer de Chine orientale.

Lire aussi:

Les sous-marins australiens construits par Paris, mais armés… par Washington?
La Chine réforme son armée "à l'américaine"
Union entre l'ours et le panda, les USA dubitatifs?
Armes hypersoniques: Russie et USA au coude-à-coude
Tags:
flotte, sous-marins, États-Unis, mer de Chine orientale, Mer de Chine méridionale, Chine
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook