Ecoutez Radio Sputnik
    Ka-52

    Avec quoi l’aviation navale russe est-elle armée?

    © Sputnik . Vitaliy Ankov
    Défense
    URL courte
    0 701

    Pour le 100e anniversaire de l’aviation navale russe, Sputnik passe en revue sa structure et ses armements.

    L'aviation navale russe fête le 100e anniversaire de la victoire de ses pilotes au cours de la Première Guerre mondiale. Le 17 juillet 1916, quatre hydravions M-9 ayant décollé du porte-avion Orlitsa de la flotte de la Baltique ont protégé une base russe navale située sur l'île de Saaremaa (en Estonie actuelle). Deux avions allemands ont été abattus tandis que les hydravions russes sont rentrés sans pertes.

    Les Su-27 de la patrouille Russkie Vitiazi et les MiG-29 du groupe Striji au tournoi Aviadarts 2016
    © Sputnik . Evgeni Biyatov
    L'aviation navale russe fait partie de l'armée de mer de Russie et est chargée de détecter et d'éliminer l'adversaire, de défendre groupes de navires contre les attaques aériennes ainsi que de mener la reconnaissance aérien. L'aviation navale regroupe différents types d'aéronefs, à savoir des avions porteurs de missiles, de lutte anti-sous-marins, de chasse, de reconnaissance et auxiliaires. Tout dépendant de l'endroit où elle est déployée, elle est subdivisée en aviation embarquée et aviation non-embarquée.

    Les avions de l'aviation embarquée sont placés sur le grand porte-avion Amiral Kouznetsov. On compte:

    — des chasseurs embarqués Su-33, Mig-29K
    — des avions Su-25UTG
    — des hélicoptères à rotors contrarotatifs à usage militaire Ka-27, Ka-29 et Ka-31

    Des hélicoptères d'attaque Ka-52K pourront être bientôt basés sur le porte-avion.


    L'aviation non-embarquée russe comporte:


    — des avions pour la neutralisation des sous-marins Tu-142, Il-20 et Il-38
    — des chasseurs d'interception Mig-31
    — des avions cargo An-12, An-24 et An-26
    — des hélicoptères Ka-52K, Mi-8, Mi-24, Ka-31 et autres.

    L'aviation de chasse

    Soukhoï Su-33

    Su-33
    © Sputnik . Mikhail Fomichev
    Su-33

    — c'est un avion de chasse et de lutte anti-navire russe embarqué sur porte-avions
    — son premier vol a eu lieu le 17 août 1987
    — il est conduit par un pilote
    — il est doté de missiles « air-air », de projectiles non-guidées et de bombes
    — sa vitesse maximale est de 2.300 km/h, et sa portée maximale de 3.000 km


    Mikoyan MiG-29K

    — avion de chasse embarqué de quatrième génération pour la défense antiaérienne et antinavire
    — sa vitesse maximale est de 2.300 km/h tandis que sa portée atteint 2.000 km
    — il est doté de missiles guidées РВВ-АЕ et Р-73E pour le combat aérien, de missiles antinavires Х-31А et Х-35 ainsi que de missiles antiradars Х-31P

    Les avions d'attaque, d'exercice et de combat

    Soukhoï Su-24

    Su-24, bombardier russe d'attaque au sol
    © REUTERS / Shamil Zhumatov/Files
    Sukhoi Su-24

    — bombardier tout-temps à géométrie variable de première ligne destiné aux frappes de missiles et de bombes sur des buts de surface et aquatiques
    — il a effectué son premier vol le 2 juillet 1967
    — il a été conçu dans les villes de Komsomolsk-sur-l'Amour (Extrême-Orient) et de Novossibirsk (Sibérie de l'Ouest)
    — sa vitesse maximale est de 1.400 km/h, sa portée maximale est de 2.850 km
    — il est doté de canons de 23 mm et peut porter des missiles "air-air", "air-sol", des bombes non-guidées

    Sukhoi Su-25

    Su-25
    © REUTERS / Russian Defense Ministry
    Su-25

    - avion d'exercice dont le premier modèle a été créé en 1988

    — de 1989 à 1995 on a construit 15 Sukhoi Su-25
    — sa vitesse maximale est de 1.000 km/h, sa portée est de 1.850 km, son équipage compte deux personnes

    Les avions anti-sous-marin

    Le Beriev Be-12

    Be-12
    © Photo. Ministry of Defence of the Russian Federation
    Be-12

    — hydravion bimoteur
    — il a effectué son premier vol en octobre 1960
    — il est doté d'un matériel permettant de faire de la recherche et de lutter contre les marines ennemies
    — sa vitesse maximale est de 550 km/h, sa portée maximale est de 4.000 km

    Iliouchine Il-38

    — avion russe de lutte anti-sous-marine et de patrouille maritime développé dans les années 1950
    — il est destiné à la recherche et à l'élimination de sous-marines, au renseignement maritime, au déploiement de barrages de mines
    — sa vitesse maximale est de 650 km/h, sa portée est de 9.500 km, son équipage compte 7 personnes
    — il est doté de grenades anti-sous-marines et de mines marines

    Tupolev Tu-142

     Tu-142
    © RIA Novosti . Vitaly Ankov
    Tu-142

    — avion de surveillance côtière et de neutralisation de sous-marins
    — sa vitesse maximale est de 855 km/h, son équipage compte 9 personnes
    — il est doté de torpilles, d'engins d'aviation, de grenade anti-sous-marine et de mines marines

    Aviation de transport

    Antonov An-12

    An-2
    © Sputnik . Alexander Kryagev
    An-2

    — avion de transport militaire moyen
    — il est doté de canons PV-23U, de bombes incendiaires aériennes et de bombes brillantes

    Antonov An-26

    Antonov An-26
    © Sputnik . Vitlay Ankov
    Antonov An-26

    — avion moyen-courrier biturbopropulseur
    — sa vitesse maximale est de 540 km/h, sa portée est de 2.660km, son équipage compte 6 personnes
    — il est capable d'accueillir 38 personnes à bord
    — il est doté de bombes aériennes de 500 kg

    Hélicoptères

    Kamov Ka-27

    Hélicoptère Ka-27
    Les hélicoptères militaires russes modernes

    — hélicoptère à rotors contrarotatifs à usage militaire
    — est affecté en priorité à la lutte anti-sous-marine sur les destroyers et les porte-avions
    — il assure des missions de transport et sert à la transmission de données sur les cibles
    — sa vitesse maximale est de 270 km/h, sa portée est de 900 km

    Kamov Ka-52K

    Le Caire appelle Moscou à livrer des hélicoptères pour ses Mistrals
    © Sputnik . Mikhail Voskresensky
    Le Caire appelle Moscou à livrer des hélicoptères pour ses Mistrals

    — hélicoptère de combat polyvalent destiné à l'élimination de chars, de force vive, d'hélicoptères ennemis en tout temps 24 heures sur 24
    — sa vitesse maximale est de 300 km/h, sa portée est de 1.160 km
    — c'est un hélicoptère embarqué
    — il a effectué son premier vol le 25 juin 1997
    — il est doté de canon de 30 mm et de missiles guidés et non-guidés jusqu'à 2.000 kg

    Lire aussi:

    La Russie propose à l'Inde le porte-avions nucléaire Chtorm
    Les avions russes en Syrie vont bien, merci!
    Le MiG-21, un des meilleurs avions russes de l'histoire
    L'armée russe recevra 30 nouveaux avions Yak-130 d'ici 2018
    Tags:
    aviation navale russe, Ka-29, Tu-214, Ka-27, Mig-29K/KUB, Su-33, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik