Défense
URL courte
48328
S'abonner

Le chef du commandement des opérations de combat des Forces aériennes américaines le général Herbert Carlisle a annoncé l'aptitude au combat du chasseur de cinquième génération F-35A, qui a été adopté par l'US Air Force malgré de nombreuses lacunes.

Selon The Register, le radar des F-35A est inexact, il y a une erreur dans le système d'exploitation et les lasers du chasseur ne peuvent pas être utilisés pour les essais au Royaume-Uni, où les avions seront basés. Toutefois, l'US Air Force croit que l'escadron de 15 chasseurs est apte au combat.

Le général Carlisle affirme que les chasseurs ont passé tous les tests. Le chef d'état-major de l'US Air Force, le général David Goldfein, a aussi abondé en ce sens en soulignant que l'avion était "prêt à se déplacer et à frapper une cible bien protégée dans n'importe quelle partie du monde".

Le chef du Pentagone Ashton Carter a pour sa part déclaré que les travaux sur le chasseur de cinquième génération F-35A n'étaient pas encore achevés, bien que le Pentagone ait annoncé qu'ils étaient déjà prêts à combattre.

L'US Air Force prévoit d'utiliser au total 1.763 chasseurs créés par la société Lockheed Martin à la demande du Pentagone.

Depuis 1996, le montant des investissements cumulés pour le développement de cet avion s'élève à 396 milliards de dollars (354,6 mds EUR) et le coût unitaire de l'appareil est de 133 millions de dollars (119 M EUR), ce qui fait de ce projet le programme d'armement le plus cher au monde.

Lire aussi:

Malgré son refus du F-35, le Canada continue à payer pour le chasseur US
Général US: les Russes seront terrifiés à la seule vue d'un F-35
Les USA déploieront des avions furtifs F-35 en Alaska
Sur fond de fiasco du F-35, les USA effrayés par le chasseur de 6e génération
Chasseur américain F-35: un appareil pratiquement "aveugle"
Tags:
chasseur, F-35 Lightning II, Pentagone, US Air Force, David Goldfein, Ashton Carter, Herbert "Hawk" Carlisle, États-Unis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook