Défense
URL courte
1564221
S'abonner

La droite polonaise refuse de signer le contrat de 3 milliards d’euros passé avec la France et portant sur l'achat et la livraison d'hélicoptères.

La Pologne pourrait ne pas lever l'option d'achat d'hélicoptères de transport militaire H225M Caracal, a annoncé le quotidien polonais Nasz Dziennik.

«Le gouvernement polonais refuse de signer l'accord sur l'achat d'hélicoptères polyvalents français. Les pourparlers avec Airbus sont au point mort actuellement. Une situation qui provoque la rupture du contrat sur la livraison de 50 hélicoptères polyvalents à l'armée polonaise», précise le journal.

L'avenir d'un contrat de quelques 3 milliards d'euros représente un vrai test pour les relations entre les deux pays et l'appel d'offres et le contrat paraphé par Airbus Helicopters devait faire l'objet d'un audit supplémentaire, indiquait Le Monde en Novembre 2015, citant le ministre polonais de la Défense Antoni Macierewicz.

Celui-ci devait passer commande de 50 hélicoptères militaires Caracal, produits par la compagnie franco-allemande Airbus Helicopters, filiale d'Airbus Group. La décision avait été prise par l'ancien gouvernement polonais du parti libéral Plateforme civique (PO). Le parti eurosceptique Droit et Justice, au pouvoir depuis Octobre 2015, avait pour sa part vivement critiqué le projet en question.

 

Lire aussi:

France: 2,5 milliards de contrats militaires au Koweït
Airbus vendra 100 hélicoptères à un consortium chinois
Airbus veut entrer dans le capital d'Hélicoptères de Russie
Tags:
commande, contrat, hélicoptères, Caracal, ministère polonais de la Défense, Airbus Helicopters, Antoni Macierewicz, Pologne, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook