Défense
URL courte
17644
S'abonner

Les nouveaux sous-marins russes seront équipés d'une arme universelle qui permettra de réaliser les missions relatives à la dissuasion non-nucléaire.

Un sous-marin de 5e génération pourrait voir le jour après 2020, rapporte le PDG du bureau d'études Malachite, basé à Saint-Pétersbourg, Vladimir Dorofeïev. 

"Nous avons signé un contrat avec le ministère russe de la Défense ayant pour but la conception d'un sous-marin polyvalent de nouvelle génération. Il pourrait être créé après 2020", a-t-il souligné.

"Nous planchons actuellement sur la création de sous-marins de 5e génération qui remplaceront ceux des projets 885 et 885M Iassen, a-t-il ajouté.

Le caractère universel des armes dont les nouveaux sous-marins seront équipés permettra de réaliser toute tâche liée à la dissuasion non-nucléaire. 

Les sous-marins du projet 885, actuellement en exploitation, ils sont équipés de huit lance-missiles universels. La portée maximale dépend des missiles et atteint 2.600 kilomètres. Le sous-marin est équipé de 10 lance-torpilles d'un calibre de 533 millimètres.

Lire aussi:

La Russie lance les tests du missile hypersonique Zircon
13 cadeaux pour la flotte russe en 15 ans
La Marine russe simule la libération d'un navire attaqué par des pirates
Alerte en Algérie après la réapparition du poisson lièvre
Tags:
sous-marins, défense, flotte, 885 Iassen, Marine russe, Vladimir Dorofeïev, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via FacebookCommenter via Sputnik