Défense
URL courte
231816
S'abonner

La Russie conserve sa place de leader parmi les forces armées les plus redoutables dans un futur proche.

D'ici 15 ans, la Russie, les Etats-Unis, la Chine, l'Inde et la France disposeront des armées les plus puissantes du monde, selon le pronostic de Robert Farley, publié par le magazine américain The National Interest.

L'étude a pris en compte trois facteurs principaux: l'accès de l'armée aux ressources nationales et aux technologies de pointe — le soutien accordé par le chef de l'Etat qui favorise l'indépendance des décisions prises par les militaires — la possibilité de tester les nouvelles armes et tactiques dans des conditions proches de celles du combat.

La Russie

La guerre froide finie, l'armée russe a traversé une période difficile de transformation et de restauration de l'accès aux ressources nationales. Sur fond de reprise économique, l'armée a disposé d'importants investissements, tandis que la réforme des divisions d'élite des forces armées a permis deux succès en Tchétchénie et en Ossétie du Sud.

Par contre, les troupes russes pourraient à nouveau se heurter à un problème d'accès aux technologies, le complexe militaro-industriel étant toujours en phase de redressement après la chute de l'Union soviétique, prévient l'auteur de l'article.

Les Etats-Unis

Vers 2030, l'aptitude opérationnelle de l'armée américaine sera basée sur le développement d'un système d'innovations au sein du complexe militaro-industriel, disponible pour tous les éléments des forces armées US, flotte, aviation, troupes terrestres et marines.

Militaires américains sont toujours tonifiés par la lutte anti-terroriste en Afghanistan
© Flickr / DVIDSHUB
Militaires américains sont toujours tonifiés par la lutte anti-terroriste en Afghanistan

De plus, les militaires américains sont toujours tonifiés par la lutte anti-terroriste en Irak et en Afghanistan au cours des 15 dernières années, ce qui constitue une période de guerre record depuis les guerres indiennes aux Etats-Unis. Cependant, cette tension crée des menaces internes, comme l'épuisement dans des conflits sans fin.

La Chine

Tout comme les Etats-Unis, l'Armée populaire de libération a pleinement accès aux ressources et technologies nationales, tandis que le développement dynamique de l'économie a permis aux militaires de concevoir de nouvelles armes, ce qui manque à leurs voisins de la région Asie-Pacifique.

Le meilleur atout de l'armée chinoise est toujours le nombre de militaires
© Sputnik . Eugene Biyatov
Le meilleur atout de l'armée chinoise est toujours le nombre de militaires

Le meilleur atout de l'armée chinoise est toujours le nombre de militaires, alors que son point faible est le manque de pratique, le dernier conflit datant de 1979 lors de la guerre contre le Vietnam.

L'Inde

A la différence de la Chine, l'Inde dispose d'une armée très expérimentée, du fait d'opérations permanentes contre les rebelles maoïstes et les combattants du Cachemire, soutenus par les autorités officielles du Pakistan.

L'Inde dispose d'une armée très expérimentée
© Sputnik . Konstantin Chalabov
L'Inde dispose d'une armée très expérimentée

Le point faible des forces armées indiennes est son sous-développement technologique. Une faiblesse que New Delhi essaie de combler en achetant des armements dernier cri à la Russie, aux Etats-Unis et à Israël, sans oublier ses propres innovations en la matière.

La France

Dans un futur proche, l'armée française sera la plus grande force de l'Europe avec un contrôle sur le complexe militaire du Vieux continent et le pouvoir de définir les axes de sa politique de sécurité, souligne M. Farley. Le soutien absolu de la part du gouvernement français qui gère les volumes d'investissements dans le domaine de la défense représente le meilleur atout des forces armées du pays.

Lire aussi:

Votez pour les matériels russes les plus redoutables
Avec l’Armée de l’air française, c’est retour vers le futur!
La Bundeswehr reconnaît que la sécurité de l'Europe dépend de la Russie
Tags:
complexe militaro-industriel, innovations, soutien, ressources naturelles, armée, The National Interest, Robert Farley, Chine, Inde, France, États-Unis, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook