Ecoutez Radio Sputnik
    Tigre

    Le blindé robotique russe Tigre en action (VIDEO)

    © Sputnik. Ilya Pitalev
    Défense
    URL courte
    Forum international militaire et technique Armée-2016 (11)
    1510374683

    Une vidéo consacrée aux premiers tirs d'essai du nouveau blindé robotique russe Tigre a été publiée sur Internet.

    Les premiers tirs d'essai du nouveau blindé robotique russe Tigre-M doté d'un module de combat au canon de 30 mm se sont récemment déroulés en Russie, selon une vidéo publiée jeudi sur Internet.

    "Le véhicule spécial ASN 233115 Tigre-M SpN est doté d'un canon du robot de combat chenillé Uran-9. Des systèmes d'énergie autonome et d'intelligence artificielle permettent d'utiliser ce matériel de guerre sans équipag. Le Tigre devient un robot s'il y a un danger réel pour l'équipage", a annoncé Alexandre Krassovitski, directeur général de la société VPK qui a conçu le Tigre.

    Selon M.Krassovitski, le nouveau blindé Tigre sera exposé lors du forum international Armée 2016 qui commencera le 6 septembre prochain dans le parc patriotique des Forces armées russes "Patriot", à Koubinka (région de Moscou).

    L'usine des constructions mécaniques d'Arzamas produit les blindés robotiques de la famille Tigre depuis 2005.

    Ces engins tous-terrains sont capables de transporter dix personnes. Ils peuvent franchir des plans d'eau de 1,2 m de profondeur et atteindre une vitesse de 140 km/h.


    Dossier:
    Forum international militaire et technique Armée-2016 (11)

    Lire aussi:

    Le mini-char robotique russe Uran-9, une arme du futur
    Russie: création de la première faculté de robotique militaire

    Lire aussi:

    Vers les premiers essais d'un véhicule blindé autonome en Russie
    Trois bébés tigres de Sibérie sont nés dans la réserve naturelle Taigan en Crimée
    Les militaires russes se doteront d’un «smartphone sur roues»
    Tags:
    véhicules blindés, vidéo, essais, tirs, Tigre-M SpN (véhicule blindé), VPK (producteur d'armes russe), Alexandre Krassovitski, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik