Ecoutez Radio Sputnik
    H-6

    Pékin va se doter d'un nouveau bombardier stratégique

    © Wikipedia/ Aquatiger127
    Défense
    URL courte
    65833412

    Parallèlement à la modernisation de la flotte de bombardiers existante, la Chine a l'intention de mettre en service un avion totalement nouveau.

    Le chasseur-bombardier FC-1 (JF-17 Thunder)
    © AP Photo/ Remy de la Mauviniere
    Le 2 septembre, le commandant des forces aériennes de l'Armée de libération populaire de Chine, le général Ma Xiaotian, a déclaré que le pays avait entamé la création d'un nouveau bombardier stratégique.

    M. Xiaotian n'a pas révélé les détails de ce nouvel avion, notant seulement que les résultats du développement seront certainement présentés à l'avenir. Il a également souligné que la Chine allait continuer la modernisation de ses capacités d'attaque, notamment le développement de nouveaux sous-marins, de porte-avions et de systèmes antisatellite.

    Des experts supposent que la construction de ce bombardier prometteur des Forces aériennes chinoises, qui remplacera le H-6, impliquera des technologies furtives, comme l'avion américain B-2A.

    Pour le moment, ce sont les bombardiers Xian H-6 qui constituent l'épine dorsale de l’aviation stratégique chinoise. Ces avions sont des copies chinoises sous licence du bombardier soviétique Tupolev Tu-16. Les Forces aériennes chinoises disposent de 177 bombardiers de ce type, dont le rayon d’action atteint jusqu’à 6.000 kilomètres.

    Le Tupolev Tu-16 (code Otan Badger) est un bombardier biréacteur conçu en Union soviétique au début des années 1950. Malgré son âge, cet avion polyvalent reste une machine fiable, utilisée par les Forces aériennes russes, ukrainiennes et chinoises.


    Lire aussi:

    Le ministère russe de la Défense présente le chasseur moderne T-50 dans une vidéo
    Un site US dresse la liste des armements russes les plus redoutables
    Les USA ont révélé une image du nouveau bombardier B-21
    Tags:
    bombardier, aviation, armée, Xian H-6, Pékin, Chine
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik