Défense
URL courte
10363
S'abonner

Bientôt dotés d’intelligence artificielle, les drones militaires russes pourront agir conjointement pour détecter et détruire les cibles ennemies.

Une nuée de drones prédateurs dans le ciel russe ? Ce n'est pas de la science-fiction, mais un nouveau projet du ministère russe de la Défense. Celui-ci annonce avoir appris aux drones à voler en colonies et à attaquer des cibles terrestres et aériennes en toute autonomie. Les « prédateurs » pourront ainsi patrouiller des sites, réaliser des tâches de combat ou encore forcer la défense aérienne de l'ennemi.

Munis d'intelligence artificielle, les drones seront capables de former des « colonies » regroupant jusqu'à six appareils. Comme l'explique le chef de la société Sététsentricheskiyé platformy, ceci est devenu possible grâce au nouveau logiciel testé par les militaires russes.

Le principe de fonctionnement ? Tout semble assez simple. Pour manipuler le groupe de drones, il suffira d'une seule personne, qui, depuis le centre de coordination, enverra un signal aux drones. Une fois reçu, le logiciel le transformera en série d'algorithmes. Les oiseaux mécanisés pourront donc intercepter des avions, des hélicoptères, des missiles ainsi que des drones ennemis, bref, des cibles aériennes qui se déplacent rapidement.

Lire aussi:

Le drone solaire de Facebook a réussi son premier vol
Un drone russe filme des camions d'armes près de la frontière syro-turque
Le premier drone taxi testé au Nevada
Tags:
armements, défense, appareils, drone, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook