Défense
URL courte
10835
S'abonner

Selon le porte-parole du gouvernement allemand Georg Streiter, Israël a l’intention de signer un accord avec Berlin sur l’achat de sous-marins pour moderniser sa flotte existante.

Israël cherche à acheter encore trois sous-marins avancés fabriqués en Allemagne, dont le prix total s'élève à 1,2 milliard d'euros, informe un journal israélien.

Le quotidien Maariv a déclaré que l'accord, qui devrait être signé le 7 novembre, vise à remplacer des navires déclassés de sa flotte existante, Dolphin, qui sont entrés en service en 1999.

Le porte-parole du gouvernement allemand Georg Streiter a raconté à l'AFP que des pourparlers sur une aide financière allemande pour l'achat des sous-marins étaient tenus « à différents niveaux ».

Israël a déjà cinq sous-marins allemands derniers cris, alors qu'un sixième devrait être livré en 2017, a fait savoir le journal israélien.

Dans le même temps, des sources militaires étrangères affirment que les sous-marins Dolphin peuvent être équipés de missiles armés d'ogives nucléaires. Ils estiment qu'Israël possède d'entre 100 et 200 ogives et missiles capables de les transporter.

Israël est le seul pays à posséder l'arme nucléaire au Proche-Orient mais a toujours refusé de confirmer ou d'infirmer sa présence dans son arsenal.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join ».

 

Lire aussi:

Londres dépense 46 mds EUR pour des nouveaux sous-marins en acier français
L’armée russe bientôt munies de sous-marins invisibles
L'Australie achètera des sous-marins de la DCNS malgré la fuite de données
Pyongyang équipera ses sous-marins de missiles balistiques d'ici un an
Tags:
accord, sous-marins, nucléaire, Dolphin (sous-marin d'attaque), Proche-Orient, Israël, Allemagne
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook