Défense
URL courte
21961
S'abonner

La Russie utiliserait un hélicoptère de reconnaissance dernier cri en Syrie. Les photos de l’appareil ont été publiées sur Twitter.

Un utilisateur de Twitter a publié des photos d'un hélicoptère de reconnaissance russe Ka-31 en mission à Jabla, dans la province syrienne de Lattaquié, que les experts ont identifié comme une nouvelle version de cet appareil.

​Selon le Centre russe d'analyse des stratégies et des technologies, il s'agit d'un hélicoptère de reconnaissance radar Ka-31SV (aussi connu sous les noms de Ka-35 et Ka-252SV).

L'appareil portant le numéro de bord « 232 bleu », qui figure sur les photos syriennes, est le deuxième hélicoptère qui passe des essais en vol depuis 2006.

Le Ka-31SV est un hélicoptère conçu pour les Forces aérospatiales et les troupes terrestres russes. Le bureau d'études Kamov mène les travaux de conception de cet appareil depuis les années 2000 dans le cadre du programme Gorkovtchanin. Les essais d'homologation du Ka-35SV ont duré de 2010 à 2015. Des médias ont annoncé en août 2015 que l'hélicoptère Ka-35 avait été livré à l'armée, mais il n'y a pas eu d'informations sur le lancement de la production en série.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

 

Lire aussi:

Présentation de l'hélicoptère russe Ka-31 à Farnborough
Le pass sanitaire en cause? L’institut Pasteur améliore ses pronostics pour la quatrième vague
Licenciement en cas de non-vaccination? La droite dénonce «une volonté de revanche sur le dos des salariés»
Un mort et un autre en réanimation: en Occitanie, le vaccin Pfizer accusé de tuer «des jeunes en pleine forme»
Tags:
radar, reconnaissance, hélicoptères, Ka-31SV, Ka-31, Centre d'analyse de stratégies et de technologies russe, Syrie, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook