Ecoutez Radio Sputnik
    Les chasseurs J-10

    Le chasseur J-20, une percée chinoise avec des technologies russes

    © REUTERS / China Stringer Network
    Défense
    URL courte
    Technologies Made in Russia (154)
    37522
    S'abonner

    Interrogé par Sputnik, l’expert militaire russe Vassili Kachine a évoqué les nouveautés qui ont marqué le 11e salon aéronautique international de Zhuhai (Chine). Parmi eux, le nouveau chasseur chinois J-20, dont la démonstration a constitué un des temps forts du salon.

    Une série de nouveautés techniques chinoises ont été présentées au public au cours du salon aéronautique de Zhuchai en Chine  : entre autres, le bombardier H-6K, le premier bombardier à longue portée de l'armée chinoise, ainsi que quelques exemples de drones. Cependant, tous les spécialistes avaient les yeux rivés sur la présentation du chasseur chinois de 5e génération J-20. Les capacités réelles de combat de cet avion sont encore tenues secrètes, mais le lancement de sa production est déjà une grande réussite dont l'importance est injustement minimisée dans les publications occidentales.

    Le J-20 est un chasseur original élaboré par la Chine et son fabriquant, Chengdu Aircraft Industry Group, a déjà plus de 40 ans d'expérience dans le domaine de la conception de chasseurs basés sur le schéma aérodynamique «  canard  » (avion présentant une surface portante placée à l'avant du fuselage plus petite que l'aile principale placée à l'arrière, ndlr). Outre le J-20, le MiG 1.44 a lui aussi été développé selon ce schéma. Ainsi, la Chine a elle-même développé un chasseur furtif muni d'un éventail moderne d'armements, d'un radar à antenne active, l'armement étant placé dans une section intérieure. A première vue, ce chasseur jouit d'une haute manœuvrabilité.

     J-20
    © REUTERS / CHINA DAILY
    J-20

    Les premiers exemplaires seront apparemment munis de réacteurs russes  AL-31F, plus connus comme AL-31FM2. Plus tard, les appareils seront équipés de réacteurs chinois qui seront élaborés à l'aide de la Russie.  Selon l'information fournie par le Service fédéral de coopération militaire et technique de la Russie, le carnet de commandes dépasse 8  milliards de dollars. Ainsi, le rôle de la Russie en tant que fournisseur de dispositifs clés (comme les réacteurs) et de technologies se consolide.

    Par le passé, le titre de chasseur de 5e génération impliquait impérativement de déployer une vitesse supersonique. Pour l'instant, on ne peut pas dire avec exactitude si le chasseur chinois en est capable. Toutefois, le F-35 américain n'est pas supersonique non plus. On peut supposer qu'en comparaison avec le chasseur américain, l'appareil développé par la Chine est plus adapté à la résolution des objectifs de lutte pour la suprématie dans le ciel. Ses dimensions impressionnantes sont liées à la nécessité d'augmenter les stocks de carburant et la portée de l'appareil.

    À l'heure actuelle, on ignore si le J-20 correspond aux autres chasseurs de 5e génération en termes de capacités. Il est également possible que la Chine s'empresse de lancer la production en série de ces appareils afin de décrocher le titre de deuxième pays au monde à munir ses troupes de chasseurs de 5e génération de production propre. Quoi qu'il en soit, il est clair que le J-20 constitue une indéniable réussite.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

    Dossier:
    Technologies Made in Russia (154)

    Lire aussi:

    Des hélicoptères russes s'envolent pour la Chine
    La Chine, premier acheteur étranger d’hélicoptères russes Ansat
    La Chine présente son chasseur de 5e génération
    Tags:
    technologies russes, chasseur-bombardier, chasseur, avions, Chengdu J-20, Zhuhai, Chine
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik