Ecoutez Radio Sputnik
    Le Vice-admiral Koulakov

    Un sous-marin hollandais tout près de provoquer un accident avec la marine russe

    © Photo. press-service of Nothern Fleet
    Défense
    URL courte
    998133

    Le sous-marin hollandais a été detecté en mer Méditerranée alors qu'il tentait de s'approcher et de surveiller le groupe naval russe de la flotte du Nord, a annoncé mercredi Igor Konachenkov, le porte-parole du ministère russe de la Défense.

    Le sous-marin hollandais a été detecté en mer Méditerranée alors qu'il tentait de s'approcher et de surveiller le groupe naval russe de la flotte du Nord, a annoncé mercredi Igor Konachenkov, le porte-parole du ministère russe de la Défense.

    « Le 9 novembre, les destroyers russes Severomorsk et Vice-Amiral Koulakov ont detecté un sous-marin diesel-électrique de la marine hollandaise (probablement, le Walrusklasse) qui essayait de s'approcher et de surveiller le groupe aéronaval de la Flotte du Nord », a-t-il déclaré.

    Un sous-marin du projet 885 Iassen
    © Photo. Press-service of JSC "PO "Sevmas"
    Konachenkov a estimé que les destroyers avaient detecté le sous-marin à une distance de 20 km par le biais de systèmes sonars et des données fournies par les hélicoptères anti-sous-marins Ka-27.

    « Malgré les manoeuvres du sous-marin, nous avons établi un contact avec lui. Les vaisseaux l'ont suivi pendant une heure et ont été obligés de quitter la zone où se trouvait le groupe naval ».

    « De telles tentatives "maladroites" de manoeuvrer à proximité immédiate des bâtiments russes auraient pu provoquer de sérieux accidents navals », a déclaré Konachenkov.

    Le porte-parole a ajouté que le groupe naval russe avait régulièrement détecté des sous-marins de l'Otan dans son silalge. En novembre, le sous-marin nucléaire Virginia avait été détecté alors qu'il essayait d'espionner les bâtiments russes.

    « Il convient de noter que les sous-marins de cette classe, qui possèdent une telle capacité de déplacement, ne sont pas destinés à remplir des missions de renseignement », a fait remarquer le porte-parole.

    Le 15 octobre, le service de presse de la Flotte russe du Nord a déclaré que le groupe des bâtiments russes avec à sa tête le porte-avions Amiral Kouznetsov, accompagné du croiseur Pyotr Véliki, des destroyeurs Severomorsk et Vice-Amiral Koulakov et de navires de soutien avait appareillé pour la mer Méditerrannée afin de procéder à des manoeuvres et de renforcer les capacités militaires de la Russie dans le secteur.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

    Lire aussi:

    Amiral Kouznetsov au large de la Syrie: Moscou lance un message symbolique important
    Flotte russe de la mer Noire et son vaisseau-amiral
    Décollages et atterrissages à bord du porte-avions Amiral Kouznetsov (VIDEO)
    Un avion d'Air France reliant Moscou et Paris envoie un signal de détresse
    Tags:
    marine, sous-marins, flotte, Vice-Admiral Koulakov (destroyer), Admiral Kouznetsov (porte-avions), Igor Konachenkov, région méditerranéenne, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik