Ecoutez Radio Sputnik
    Radar antidrones

    Radar de l'avenir: l'armée russe bientôt équipée d’un chasseur de drones furtif

    © Photo. capture d'écran, YouTube / АО Завод Электромаш
    Défense
    URL courte
    12710

    Avec ce nouveau petit robot à chenilles équipé d’un radar avancé non-émetteur, l’armée russe pourra efficacement détecter les drones ennemis, qui équipent déjà toutes les armées modernes dignes de ce nom.

    L'usine Zavod Electromash, située dans la ville russe de Nijni-Novgorod, a construit un système robotique furtif capable de détecter des véhicules aériens sans pilote de tout type, a raconté dans une interview à Sputnik le porte-parole de l'usine Valery Pyatkin.

    M. Pyatkin a ajouté que ce système de radar optique mobile non-émetteur devrait entrer en service dans les forces armées russes une fois que tous les essais auront été réalisés, soit au milieu de 2017.

    « Le système de 20 kg comprend une antenne de réception et un complexe logiciel-matériel pour traiter et communiquer des informations. Le système peut être complété avec de l'électronique optique pour les missions de reconnaissance », a précisé M. Pyatkin.

    Il a ajouté qu'outre les véhicules à chenilles, le système télécommandé peut être placé sur un petit châssis de camion, y compris un SUV ou une minifourgonnette. La portée de détection est de plus de 20 kilomètres, avec une précision d'environ 10 mètres.

    Le porte-parole de l'usine a souligné que le système avait des caractéristiques uniques.

    « D'abord et avant tout, l'absence de rayonnement actif rend le système très furtif, ce qui empêche l'ennemi de le détecter et de le détruire avec desmoyens antiradars; deuxièmement, le système détecte les drones d'attaque et de reconnaissance qui observent le mode du silence radio; de plus, le système peut effectivement détecter des drones ennemis furtifs sophistiqués de divers types », a-t-il expliqué.

    M. Pyatkin a affirmé que la radiolocalisation non-émettrice était très prometteuse dans le domaine du développement des systèmes de radars modernes.

    Les systèmes de radars non émetteurs détectent un objet en comparant et en traitant les signaux qui comprennent un signal direct provenant d'un autre émetteur et le même signal répercuté par un objet.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join ».


    Lire aussi:

    Les F-22 et F-35 américains ne sont pas invisibles pour les radars russes. Voilà pourquoi
    Aucun missile ne lui échappe: ce que l'on sait du nouveau radar mobile russe
    La Chine aurait lancé les essais d’un prototype de radar quantique
    Tags:
    drone, armements, hautes technologies, matériels de guerre, radar, Nijni-Novgorod, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik