Ecoutez Radio Sputnik
    Complexe de guerre ferroviaire Bargouzine

    Les médias allemands redoutent le retour du «train fantôme» russe

    © Photo. Capture d'écran: Youtube
    Défense
    URL courte
    371755

    Les informations sur les essais concluants du nouveau train lance-missiles russe Bargouzine mettent en émoi la presse allemande qui parle d’un «terrifiant train nucléaire» et évoque l’époque de la guerre froide.

    La décision de l'Otan de déployer son contingent en Pologne et dans les pays baltes a provoqué une réaction de la Russie qui a renforcé sa présence militaire dans la région de Kaliningrad et envoyé des troupes supplémentaires vers ses frontières occidentales, tout cela n'étant qu'une conséquence de la politique expansionniste de l'Occident, écrit Die Welt.

    Selon cette édition allemande, Moscou a répondu entre autres aux démarches provocatrices de l'Alliance atlantique en Europe par la reprise et la modernisation du projet soviétique de « train lance-missiles nucléaire » Bargouzine.

    Les journalistes du Focus redoutent ce « train fantôme » qui a tout récemment subi des essais et devrait être opérationnel à partir de 2018. Il voyagera discrètement à travers le pays avec des missiles balistiques prêts à être lancés sans pouvoir être détecté par les satellites espions.

    La revue Stern souligne pour sa part que le Bargouzine est un projet nouveau et qu'à l'opposé du système développé à l'époque soviétique, ses wagons ne diffèrent en rien des wagons ordinaires, tandis que les wagons du système soviétique étaient plus grands en raison de la taille des missiles de l'époque.

    De par son apparence, en effet, c'est un convoi ordinaire composé de wagons frigorifiques standards. Il va de soi que les wagons sont dotés d'un mécanisme spécial déployant les supports de la plateforme de lancement. Ces supports ne se posent pas sur des rails, mais sur le sol. Un autre mécanisme automatique coupe le courant sur les fils électriques situés dans son rayon d'action et écarte les fils pour qu'ils n'entravent pas le déploiement de la rampe de lancement et le tir. Chaque train embarquera six missiles intercontinentaux Iars.

    Ce complexe de guerre ferroviaire de nouvelle génération est en quelque sorte une réponse russe au programme américain Prompt Global Strike (PGS) — « frappe planétaire rapide ». Aucun autre pays ne dispose de trains lance-missiles.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

    Lire aussi:

    Le nouveau train lance-missiles russe équivaut à une division (RVSN)
    Russie: le nouveau train lance-missiles sera équipé de Iars
    La justice italienne ordonne la saisie du navire Open Arms
    Un avion d'Air France reliant Moscou et Paris envoie un signal de détresse
    Tags:
    nucléaire, lance-missiles, train, Prompt Global Strike (PGS), Bargouzine, Focus, Stern, Die Welt, OTAN, Europe, région de Kaliningrad, pays baltes, Occident, Moscou, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik