Ecoutez Radio Sputnik
    L'avion de transport militaire A400m

    Les six A400M tant attendus par l’armée de l’Air française pourraient enfin être livrés

    © REUTERS / Pascal Rossignol
    Défense
    URL courte
    77435

    Il semble que le géant aérospatial français Airbus soit enfin prêt à livrer six transporteurs lourds A400M à l'armée française.

    Le constructeur aérospatial européen Airbus pourrait finalement remplir sa promesse: il devrait bientôt livrer six avions de transport militaire A400M (trois neufs et trois rénovés) à l'armée de l'air française, informe La Tribune.

    Le journal fait savoir que la France a déjà reçu deux nouveaux avions, tandis que le troisième passe actuellement les essais. Les appareils ne devraient pouvoir entrer en service qu'en début d'année prochaine.

    « Les livraisons d'A400M se poursuivent: deux appareils ont déjà été réceptionnés cette année, un troisième est prévu en fin d'année », a expliqué le général André Lanata, chef de l'état-major de l'armée de l'Air, aux députés de la commission de la défense en octobre.

    Les six gros porteurs sont produits et modifiés conformément aux exigences du contrat français. Les aéronefs correspondent aux standards tactiques grâce aux nouveaux systèmes d'autoprotection, de largage de charges et de parachutistes. Ils sont désormais capables d'atterrir sur des terrains sommaires.

    Cependant, le chef d'état-major de l'armée de Terre Jean-Pierre Bosser a douté des capacités polyvalentes de ce transporteur, faisant part de ces « inquiétudes qui sont liées à sa capacité à larguer des parachutistes ».

    Dans le même temps, les ingénieurs d'Airbus ont résolu l'un des problèmes principaux de cet avion. Les six A400m ont été dotés de nouveaux boîtiers transmetteurs de puissance. Le nouveau mécanisme rend l'exploitation de l'aéronef à peu près acceptable, l'inspection de la boîte relais ne devant se faire que toutes les 650 heures, contre 50 auparavant.

    Le développement de l'avion de transport à quatre turbopropulseurs conçu par Airbus avion est un échec retentissant. Initialement, son principal problème était sa masse excessive qui rendait cet avion incapable de réaliser son principal objectif, à savoir transporter des véhicules blindés lourds.

    En mai 2015, un A400M destiné aux forces aériennes turques s'est écrasé pendant un vol d'essai en Espagne. Trois des quatre moteurs de l'avion avaient soudainement cessé de fonctionner. Cet accident a coûté la vie à quatre des six membres de l'équipage.

    Les experts ont rapidement découvert la cause du crash, dû à une erreur du logiciel de pilotage, plus précisément du système numérique de contrôle complet du moteur (Full authority digital engine control, FADEC). Ce système permet, s'il fonctionne normalement, de contrôler la consommation de carburant et la poussée des moteurs.

    La liste des défauts des équipements de l'avion militaire Airbus A400M a été prolongée après que les techniciens allemands ont découvert que les gigantesques moteurs de cet appareil étaient défectueux.

    Le journal allemand Bild a rapporté que certains mécanismes des moteurs ne pouvaient pas faire face à des températures extrêmes, tout en soulignant que des pièces présentaient des « défauts matériels ».

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join ».

     

    Lire aussi:

    Airbus et Boeing vont fournir des hélicoptères à Singapour
    Airbus réduit la production de l'A380
    Les USA autorisent la vente d'Airbus à l'Iran
    La Chine et la Russie vont concurrencer Boeing et Airbus dans les airs
    Tags:
    avions de transport militaire, Airbus A400M Atlas, Airbus Defence and Space, France
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik