Défense
URL courte
35844
S'abonner

Bonne nouvelle pour l'armée de terre russe: cette année, ses arsenaux seront grossis par deux systèmes de missiles Bouk-M3 et Bouk-M2, flambants neufs, dont les caractéristiques techniques dépassent tous les systèmes de missiles de moyenne portée existants.

Le consortium de défense aérienne et cosmique Almaz-Anteï a commencé à livrer aux troupes terrestres deux systèmes antiaériens Bouk-M3 et Bouk-M2, a déclaré aux médias russes le commandant de l'armée de terre russe Oleg Saliukov.

Les caractéristiques tactiques et techniques du système Bouk-M3 dépassent tout système mobile antiaérien existant de moyenne portée, ceci en gardant la structure générale du Bouk-M2. Concrètement, le nouveau système dispose d'un lot opérationnel élargi : à la place de quatre missiles, l'affût automoteur peut contenir six missiles et sur le poste peuvent être installés 12 missiles et non huit comme s'était le cas pour la version précédente.

Le Bouk-M3 est équipé de nouveaux missiles à la vitesse et à la manœuvrabilité augmentées. Le missile 9R31M est muni d'un système de guidage inertiel et d'une ogive d'autoguidage radar, ce qui permet de frapper des cibles très mobiles dans des conditions de brouillage intensif, ainsi que de détruire toutes les cibles aérodynamiques, terrestres ou navales, voire des missiles tactiques.

Outre les Bouk, les troupes terrestres ont reçu deux systèmes Tor-M2 et Tor-M2U, a précisé M. Saliukov.

Fin 2016, l'armée de terre russe a incorporé au total plus de 150 véhicules blindés, dont des véhicules de combat BMP-3, des véhicules blindés de transport de troupes BTR-82A et une vingtaine d'automobiles blindées Tigr-M, équipées de module de mitrailleuse Arbalet-M.

Le missile sol-air Bouk de 3e génération, une version modernisée du Bouk-M2, a une portée de 70 km, soit 25 km de plus que son prédécesseur considéré comme le meilleur missile de sa classe au monde. Conçu par l'Institut Tikhomirov de Moscou, membre du groupe Almaz-Anteï, le système Bouk-M3 peut engager 36 cibles à la fois et son missile est capable de détruire n'importe quel objet volant, y compris hypermanoeuvrable, et de surmonter les dispositifs de brouillage électronique. Le Bouk-M3 peut également détruire des cibles terrestres et navales grâce à son système de tir vertical.

D'après des sources de l'Institut Tikhomirov, la Russie a déjà procédé à la création du missile Bouk-M4.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join ».

Lire aussi:

La Russie fournira des chars et des missiles au Liban
Du matériel flambant neuf livré prochainement à l’armée de terre russe
Un système de DCA unifié lancé en Syrie
Le Bouk-M3 sera le «leader du marché international»
Poutine: moderniser la triade nucléaire et la DCA russes
Tags:
livraisons, troupes terrestres, missiles, défense antimissile, défense antiaérienne, Bouk-M3, Bouk-M2, Almaz-Anteï, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook