Défense
URL courte
447
S'abonner

L'armée sud-coréenne poursuit un nouveau programme de co-développement de son chasseur de cinquième génération. Pour promouvoir ce projet, elle a créé une vidéo avec l'argent des contribuables et avec… des images des jeux vidéo sans autorisation.

En 2015, la Corée du Sud avait montré avec fierté une vidéo présentant le projet de chasseur dernier cri Kai KF-X, fruit de plus de 14 ans de travail. Malheureusement, presque un an plus tard, le journal Korea Times a découvert que les images utilisées pour démontrer les performances impressionnantes du chasseur provenaient, en fait, des jeux vidéo.

Ajoutant l'insulte à l'injure, le journal a informé que la production de la vidéo plagiée de dix minutes, qui comprend quelques secondes des jeux vidéo Battlefield 3 et Ace Combat : Assault Horizon pour présenter l'avion en action, avait coûté environ 40 000 dollars (37 616 euros). Pire, c'est le contribuable qui a payé la facture.

La vidéo originale est disponible sur le site YouTube, vous la trouverez ci-dessous. Les images des jeux vidéo peuvent être vues à partir de 06:53 et jusqu'à 07:03.

L'armée a reconnu que l'utilisation de ces images n'avait pas été autorisée et a déclaré qu'elle cesserait d'utiliser cette vidéo. Elle a également accusé l'entreprise qui a produit la vidéo, qui s'est défendue en incriminant à son tour l'Agence pour le développement de la Défense et de l'Industrie aérospatiale de Corée, responsable des décisions finales.

L'agence en question a répondu qu'elle avait fourni le script, mais pas les images des jeux.

L'utilisation non autorisée de ces images pourrait conduire à une action en justice, ce qui signifie que le chasseur coûterait encore plus cher à Séoul. Ni l'éditeur de Battlefield, l'entreprise EA, ni l'éditeur d'Ace Combat, Namco Bandai, n'ont commenté la situation.

KF-X/IF-X est un programme conjoint lancé par la Corée du Sud avec l'Indonésie comme partenaire principal qui vise à créer un chasseur polyvalent de cinquième génération pour les forces aériennes des deux pays.

En septembre 2015, selon le site defense-aerospace.com, l'organisation gouvernementale sud-coréenne, l'Administration du programme d'acquisition de la défense (DAPA), a déclaré que les États-Unis avaient refusé d'octroyer une licence d'exportation des technologies clés nécessaires pour la production du KF-X.

Il s'agit notamment du radar à antenne active, du système infrarouge de recherche et de poursuite, du système optique de poursuite et des brouilleurs radio de dernière génération. Le refus du Pentagone pourrait retarder le développement de l'aéronef à 2025.

Les deux pays se sont accordés sur la mise en place d'un « groupe de travail pour la coopération technologique dans le secteur de la défense ».

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualites les plus importantes grace a nos selections du matin et du soir. Pour recevoir les actualites de notre chaine, il suffit de telecharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join ».

 

Lire aussi:

Pourquoi le Su-35 russe est meilleur que le F-22 américain
Critiqué par Trump, Lockheed Martin s’engage à réduire le coût du F-35
La Chine présente un drone furtif qui peut transporter plus de 2 t de bombes
Le chasseur chinois J-11D, une tentative de percée technologique?
Tags:
jeux vidéo, embarrassment, hautes technologies, chasseur, aviation, Ace Combat, Battlefield 3, KF-X/IF-X, Korea Times, Corée du Sud
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook