Défense
URL courte
11432
S'abonner

Deux navires de la Flotte russe du Pacifique ont fait escale au Japon où ils prendront part à des exercices militaires.

Le grand destroyer anti-sous-marins Amiral Tribouts et le navire-citerne Boris Boutoma ont jeté l'ancre dans la base navale japonaise de Maizuru samedi 21 janvier. Des militaires des deux pays ont échangé des visites de courtoisie sur le destroyer russe et le porte-hélicoptères nippon Hyuga.

L'arrivée du grand destroyer Amiral Tribouts au Japon représente le premier contact militaire entre Moscou et Tokyo depuis la rencontre entre le président russe Vladimir Poutine et son homologue japonais Shinzo Abe tenue en décembre dernier dans le pays du soleil levant. Les deux dirigeants ont alors convenu d'œuvrer pour renforcer la confiance entre leurs États.

Les visites mutuelles de navires de guerre entre la Russie et le Japon avaient été suspendues début 2014 après que Tokyo se soit rallié au régime des sanctions imposées à l'encontre de Moscou suite au rattachement de la Crimée à la Fédération de Russie.

Avant de regagner son port d'attache à Vladivostok, l'Amiral Tribouts prendra part à des exercices conjoints destinés à améliorer l'interaction lors des opérations de recherche et de sauvetage. Les manœuvres précéderont la reprise du dialogue entre les ministres de la Défense et des Affaires étrangères des deux pays prévue à Moscou courant 2017.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

Lire aussi:

Russie-Japon: vers un redémarrage?
Le ministère japonais de la Défense salue l'opération russe en Syrie
Relations russo-japonaises: le dialogue continue
Un chien protège un garçon de trois ans perdu dans les bois
Tags:
exercices militaires, navires, flotte, navire-citerne Boris Boutoma, Admiral Tribouts (grand bâtiment anti-sous-marin), Flotte russe du Pacifique, Shinzo Abe, Vladimir Poutine, Japon, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook