Défense
URL courte
151055
S'abonner

La Russie compte augmenter considérablement son aptitude à parer les attaques aériennes.

Le système national unifié de défense antiaérienne et antimissile en cours de formation en Russie sera doté de systèmes de missiles sol-air S-500 dernier cri, a annoncé le général Andreï Tchebourine, commandant d'une unité de la Première armée de DCA et de lutte antimissile des Troupes aérospatiales de Russie.

« Actuellement, les travaux visant à créer un système national unifié de défense antiaérienne et antimissile du XXIe siècle battent leur plein. Ce système sera mis sur pied grâce à la livraison aux troupes de systèmes de missiles sol-air à longue portée S-500 et de radars mobiles dernier cri », a indiqué le général dans une interview accordée au journal Krasnaïa Zvezda.

Le système de missiles S-500, conçu par le consortium Almaz-Anteï, constitue une nouvelle génération de systèmes de DCA. C'est un système universel à longue portée capable d'intercepter les missiles volant à des altitudes très élevées.

Selon les médias russes, l'armée russe prévoit d'acheter cinq systèmes S-500 dans le cadre du programme d'Etat pour l'armement. Le 15 avril 2016, le chef adjoint des Troupes aérospatiales russes, le général Viktor Goumenny, a annoncé que les travaux de conception des systèmes S-500 touchaient à leur fin.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

Lire aussi:

Missiles S-500: le ciel russe transformé en forteresse pour les avions US?
L'armée US tremble face aux S-500 russes
Le premier régiment des S-500 protègera Moscou et le centre de la Russie
Un premier Français meurt du coronavirus à Paris
Tags:
défense antiaérienne, S-500, Troupes aérospatiales de Russie, Andreï Tchebourine, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook