Ecoutez Radio Sputnik
    Otan

    Arrivée du matériel militaire lourd US en Estonie

    © Photo. NATO / Dennis Tappe
    Défense
    URL courte
    Renforcement de la présence de l'Otan en Europe (296)
    85779
    S'abonner

    Dans le cadre d’une nouvelle phase de l'opération Atlantic Resolve, l’Otan poursuit le déploiement d’unités et d’armements supplémentaires en Pologne et dans les pays baltes.

    Du matériel lourd, y compris des chars et des véhicules de combat, d'une compagnie d'infanterie du premier bataillon de blindés de l'Armée américaine est arrivé lundi sur la base militaire de Tapa, en Estonie, annonce l'état-major principal des forces estoniennes de la défense.

    « Les soldats et officiers de la compagnie y étaient arrivés plus tôt, vendredi dernier », lit-on dans le communiqué.

    L'ambassade des États-Unis à Tallinn a précisé en amont qu'une compagnie d'infanterie du premier bataillon du 68e régiment de blindés de l'Armée américaine serait déployée en Estonie, ajoutant que l'armement de la compagnie comprenait quatre chars M1 A2 Abrams et quinze véhicules de combat d'infanterie Bradley.

    Ces militaires américains resteront en Estonie jusqu'au printemps en attendant l'arrivée d'unités du bataillon multinational de l'Otan.

    Lors de son sommet à Varsovie en juillet dernier, l'Otan a décidé de déployer au printemps 2017 quatre bataillons multinationaux en Pologne et dans les pays baltes par rotation, ce déploiement en Europe de l'Est de matériel militaire américain, notamment de chars, faisant partie de l'opération Atlantic Resolve.

    Le bataillon multinational de l'Alliance en Estonie sera formé par 1 200 militaires, dont 800 soldats britanniques. Les autres seront ceux de la France et du Danemark. Le Royaume-Uni va y envoyer des véhicules de combat Warrior, des chars Challenger 2 et des drones de reconnaissance. La France y enverra elle aussi du matériel lourd. Ce bataillon sera déployé sur la base militaire de Tapa et agira en coopération avec la première brigade d'infanterie des forces estoniennes de la défense.

    La Russie a auparavant annoncé son intention de renforcer ses frontières occidentales et méridionales à l'aide de trois nouvelles divisions face au projet de l'Otan de déployer quatre bataillons supplémentaires en Pologne et dans les pays baltes.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

    Dossier:
    Renforcement de la présence de l'Otan en Europe (296)

    Lire aussi:

    Un dragueur de mines de l'Otan arrive en Estonie chargé de cigarettes et d'alcool
    L'Otan débloque 64 millions d'euros pour son infrastructure en Estonie
    Toujours plus: l'Estonie veut du matériel de l'Otan près de ses frontières
    Tags:
    régiment, brigade blindée, infanterie, 30 OH-58D Kiowa Warrior, Challenger 2, Bradley, Abrams M1, Atlantic Resolve 2015 (exercices), OTAN, Tallinn, Varsovie, Europe de l'Est, pays baltes, Estonie, Pologne, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik