Ecoutez Radio Sputnik
    Un Trident II tiré depuis un sous-marin

    Le Pentagone fait l'emplette de 540 M USD de missiles Trident II

    CC0 / Lockheed Martin / United States Trident II (D-5) missile underwater launch.
    Défense
    URL courte
    26835

    Le ministère américain de la Défense a validé un contrat de près de 540 millions de dollars pour la fabrication de missiles balistiques Trident II par Lockheed Martin. Il s'agit du même modèle de missile qui avait connu un incident de tir lors d'un test par la Royal Navy au large des É.-U.

    « 540 834 053 dollars sont débloqués pour la compagnie Lockheed Martin, selon le contrat de fabrication de Trident II (D5) », indique un communiqué du Pentagone.

    Le contrat de fabrication de missiles balistiques devrait être rempli d'ici le 30  septembre  2021, des usines situées dans 15  États participant à la fabrication des missiles, précise le Pentagone.

    Le Trident II est un missile balistique à trois étages, destiné à être tiré depuis des sous-marins nucléaires. D'une portée de plus de 11 000  kilomètres, le missile est équipé de huit ogives nucléaires indépendantes. Lockheed Martin a commencé sa mise au point en 1977. Les premiers Trident  II ont équipé les Marines américaine et britannique en 1990.

    C'est avec ce même modèle de missile balistique que la marine britannique avait connu un incident de tir en juin  2016. Lors d'un tir d'essai depuis le sous-marin HMS Vengeance, le missile avait dévié de sa trajectoire et s'était dirigé vers les côtes de Floride avant de s'autodétruire.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

    Lire aussi:

    Échec d'un tir de missile balistique étouffé par le Pentagone en 2011
    L'Iran a abattu un drone espion américain près du détroit d’Ormuz
    Deux ministres français épinglés pour fake news en moins de 24 heures
    Tags:
    missiles mer-sol, Trident II, Lockheed Martin, Pentagone, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik