Défense
URL courte
58562
S'abonner

Le président du holding «Hélicoptères de Russie» a déclaré que sa société envisageait de mener des essais au niveau gouvernemental de l'hélicoptère d’attaque modernisé Mi-28NM développé à Rostov-sur-le-Don à la fin de 2017.

Selon Andrey Boginsky, le directeur général du holding « Hélicoptères de Russie », les essais au niveau gouvernemental du « chasseur nocturne » Mi-28NM sont prévus pour la fin de 2017, relatent les médias russes. En outre, il a déclaré que la compagnie russe envisageait de fournir des hélicoptères à ses clients.

« Je pense qu'il s'agit de 220 hélicoptères, mais au cours du premier trimestre ces chiffres seront définis en fonction de l'étude de la question de la fourniture de la production destinée à l'exportation. En outre, le programme sur l'évacuation médicale se développe activement », a précisé Andrey Boginsky.

Rappelons que le Mi-28NM est une version modernisée de son prédécesseur Mi-28N, le célèbre « chasseur nocturne ». Grâce à un ensemble de solutions innovantes, cet hélicoptère est pratiquement devenu un engin idéal en matière de défense.

Mi-28N
© Sputnik . Sergei Veniavsky
Mi-28N

Par exemple, un deuxième kit de gestion est installé à l'intérieur de la cabine. En outre, le commandant et l'opérateur pilote recevront l'information sur l'environnement et sur le fonctionnement de tous les systèmes des machines à grande échelle et sous une forme plus disponible. Cela facilitera l'interaction et accroîtra la rapidité selon laquelle les décisions sont prises dans les conditions difficiles de combat. La cabine de l'équipe est également protégée par une armure qui peut même résister à l'éclatement d'obus perforants.

Mi-28N
© Sputnik . ergei Veniavsky
Mi-28N

En outre, le « chasseur nocturne » est muni de l'équipement qui permet à l'hélicoptère de maintenir le cap même si les systèmes de navigation sont entièrement en dérangement. Les pales des hélices sont construites de matériaux composites et permettent de terminer le vol en toute sécurité même si un obus de 20-30 mm est rentré dans les hélices. Ils augmentent la vitesse de croisière de 13 %, et la vitesse maximale de 10 %. L'appareil ancien pouvait atteindre une vitesse allant jusqu'à 340 km/h.

Le radar tout azimut H025E installé sur cette nouvelle version du « chasseur nocturne » est capable de surveiller deux fois plus de cibles que son prédécesseur. En outre, le Mi-28NM portera des roquettes antichars de portée augmentée. Le Mi-28NM a effectué son premier vol en octobre dernier.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

Lire aussi:

Un nouvel hélicoptère russe presque invincible
Plus de 1.500 militaires français se déploient dans les Alpes pour faire face à «l’affrontement majeur»
Un homme condamné après avoir refusé de serrer la main d’une préfète
Menace de reconfinement: un «règlement de compte contre la population»?
Tags:
chasseur, hélicoptères, Mi-28NM, Hélicoptères de Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook