Défense
URL courte
371926
S'abonner

Des exercices conjoints russo-biélorusses préoccupent des experts occidentaux au point de les rendre hystériques, selon un ministre biélorusse, qui appelle à un retour à la raison.

Le ministre biélorusse de la Défense, Andreï Ravkov, a qualifié «  d'hystérie  » la réaction d'experts occidentaux au sujet de la tenue des exercices conjoints russo-biélorusses  Zapad-2017 (Ouest-2017), annoncent les médias locaux.

Le ministre a souligné que la Russie était un partenaire stratégique avec qui Minsk construisait un espace commun de défense.

«  Les futures manœuvres constituent une forme de préparation du groupement uni  », a indiqué le ministre.

Selon lui, l'hystérie déchaînée par des experts au sujet d'une possible occupation de la Biélorussie n'est autre chose qu'une tentative «  d'augmenter leur popularité par l'exploitation du thème de relations russo-biélorusses  ». Le ministre a rappelé que ces exercices se déroulaient une fois tous les deux ans soit en Russie, soit en Biélorussie à tour de rôle et ne menacaient aucune souveraineté.

«  Les États occidentaux ne sont nullement menacés, ces exercices ayant un caractère défensif et ne visant aucun pays tiers. Ils visent seulement à créer un endiguement stratégique  », a souligné le ministre biélorusse de la Défense.

Les exercices devront se dérouler en septembre  2017 simultanément sur plusieurs polygones d'entraînement.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

Lire aussi:

Séoul tient les plus importants exercices d’artillerie au monde
Exercices des commandos russes en Égypte (VIDÉO)
Poutine, tu regardes? L'armée UK utilise des effets hollywoodiens lors des exercices
Trump explique ce qu’il considère comme «le plus gros problème dans le monde», la Russie impliquée
Tags:
exercices conjoints, Ministère biélorusse de la Défense, Andreï Ravkov, Biélorussie, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook