Ecoutez Radio Sputnik
    Un RC-135W

    Des avions-espions US et suédois scrutent le territoire russe

    CC BY 2.0 / U.S. Air Force/Senior Airman Maeson L. Elleman
    Défense
    URL courte
    21752

    Les vols de reconnaissance d'avions étrangers se sont intensifiés dans la région de Kaliningrad après le déploiement de missiles S-400 et Iskander.

    Deux avions militaires, l'un suédois, l'autre américain, ont mené vendredi des missions de reconnaissance à proximité de la région russe de Kaliningrad, enclavée entre la Lituanie et la Pologne, ont annoncé les sites occidentaux surveillant les vols d'avions militaires.

    Selon ces sources, l'avion stratégique de reconnaissance de l'Armée de l'air américaine RC-135W immatriculé 62-4138 et possédant l'indicatif d'appel GONG28, parti depuis la base aérienne de Mildenhall en Angleterre, s'est rapproché de la région de Kaliningrad à une altitude de 10  000 mètres. Il a mené une mission de reconnaissance radar du territoire russe pendant plus de trois heures depuis l'espace aérien polonais.

    L'avion de reconnaissance suédois Gulfstream IV immatriculé 102002 et ayant l'indicatif d'appel SVF622 s'est dans le même temps rapproché des côtes russes dans le sud de la mer Baltique. L'avion, qui avait décollé depuis la base aérienne de Malmen, située près de la ville de Linköping, a mené une mission de reconnaissance le long du littoral de la région de Kaliningrad à 12  000 mètres d'altitude.

    Ces derniers temps, l'avion de reconnaissance américain RC-135W immatriculé 62-4138 effectue des vols de reconnaissance presque quotidiens dans le sud de la Baltique. Il s'approche des frontières russes tant depuis la Pologne que depuis la mer Baltique.

    Selon les informations de sources ouvertes, les avions RC-135W sont destinés à intercepter, enregistrer et analyser les communications radio, à obtenir des informations sur le lieu de déploiement, la composition, les régimes de fonctionnement et les performances des systèmes radio électroniques de gestion des troupes terrestres, de la défense antiaérienne et de l'aviation.

    Le ministre russe de la Défense Sergueï Choïgou a déclaré, en commentant l'activité de l'aviation de l'Otan que «  depuis dix ans, le nombre de vols de reconnaissance près des frontières russes a été pratiquement multiplié par trois et celui au sud-ouest de la Russie — par huit  ».

    Ces derniers temps, les avions militaires des États-Unis, d'autres pays membres de l'Otan et de la Suède effectuent des vols de reconnaissance près des frontières occidentales de la Russie et au-dessus des régions de la mer Baltique où évoluent les navires de guerre russes.

    Les observateurs notent que ces vols de reconnaissance sont devenus plus fréquents après le déploiement de missiles sol-air S-400 et Iskander et de missiles antinavires Bastion dans la région de Kaliningrad et le transfert des corvettes lance-missiles Zeleny Dol et Serpoukhov dotés de missiles Kalibr-NK en mer Baltique.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

    Lire aussi:

    Moscou dévoile le délai de stationnement des missiles Iskander à Kaliningrad
    Les S-400 testés avec succès dans la région de Kaliningrad
    Des avions-espions de l’Otan en mission de reconnaissance près des frontières russes
    Tags:
    vol de reconnaissance, OTAN, Sergueï Choïgou, Kaliningrad, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik