Défense
URL courte
6532
S'abonner

Les bombardiers russes Su-34, qui ont fait leurs preuves dans le conflit syrien, seront modernisés dès 2018, selon un vice-ministre de la Défense.

En 2017, les Troupes aérospatiales russes seront équipées de 16 bombardiers Su-34 neufs, pour recevoir en perspective 92 appareils, a annoncé le vice-ministre de la Défense Iouri Borissov, arrivé à Novossibirsk pour une inspection de l'usine aéronautique Tchkalov.

« L'usine de Novossibirsk avait conclu un contrat de longue durée avec le ministère de la Défense, qui prévoit la livraison de 92 bombardiers Su-34. Cette année, l'usine construira 16 appareils de ce type  », a indiqué le responsable.

Selon lui, neuf avions se trouvent présentement dans l'atelier des travaux de finition.

« Ceci permet de penser que les engagements de l'usine pour cette année seront sans aucun doute respectés. Le calendrier de livraison des avions a été approuvé par le ministère de la Défense et on ne s'attend à aucune surprise », a souligné le vice-ministre.

Par ailleurs, le vice-ministre a loué les caractéristiques techniques des bombardiers Su-34.

« Il a fait ses meilleures preuves dans le conflit syrien, il possède un immense potentiel de modernisation, étant pratiquement un avion de nouvelle génération », a dit le responsable.

Il a aussi annoncé que la modernisation des Su-34 commencerait en 2018.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

Lire aussi:

L'avion russe Su-34 doté d'un nouveau système de pointe
Des Su-34 russes frappent Daech en Syrie depuis l'Iran
Une Chinoise venant de Wuhan dupe les autorités françaises et entre à Paris avec de la fièvre
La journée des câlins «dégénère» sur le plateau de TPMP d’Hanouna - vidéo
Tags:
modernisation, Su-34, ministère russe de la Défense, Iouri Borissov, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via FacebookCommenter via Sputnik