Défense
URL courte
7306
S'abonner

À la veille de la Journée des sous-mariniers, qui est célébrée en Russie le 19 mars, l’amiral Vladimir Valouïev, ex-commandant de la Flotte de la Baltique (2001-2006), a parlé à Sputnik de certaines particularités du service à bord des sous-marins.

Somme toute, les sous-marins russes et étrangers sont identiques, et servir dans les forces sous-marines demande une habileté particulière, vu les conditions spéciales de ce type de navires, a déclaré à Sputnik l'amiral Vladimir Valouïev.

« Tout au long de leur histoire, les sous-marins ont été perfectionnés, y compris sur la base des acquis d'hypothétiques adversaires […]. Avec le temps, les plus gros submersibles stratégiques russes, dont ceux du projet 941 Akoula, sont progressivement retirés de la flotte », a indiqué l'interlocuteur de l'agence.

Et d'expliquer que plus les dimensions du sous-marins étaient grandes, plus il était détectable par l'adversaire.

« Un plus grand submersible est une cible plus facile à détecter et à détruire pour l'adversaire », a précisé M. Valouïev.

À la demande de Sputnik, l'amiral a évoqué les records détenus par les sous-marins russes et soviétiques.

« Les sous-marins nucléaires lanceurs d'engins (SNLE) russes détiennent les records de vitesse (46 nœuds, soit 85,2 km/h) et de profondeur de plongée (1 040 m) », a rappelé l'amiral.

Il a par ailleurs indiqué que, dans des situations d'urgence, des sous-marins atomiques russes approvisionnaient en électricité des sites côtiers.

« Il s'agit de plus en plus à présent de centrales atomiques flottantes. Cette centrale n'est en fait qu'une partie du sous-marin », a fait remarquer l'amiral.

Ce dernier a aussi parlé du rite d'initiation pratiqué dans la flotte sous-marine.

« Suite à la première immersion, le novice doit boire un grand bol d'eau de mer et embrasser une massette », a-t-il raconté.

Sputnik s'est aussi intéressé aux repas des sous-mariniers.

« En mer, leur ration autonome comprend notamment du poison sec, du caviar rouge, du chocolat et du vin », a indiqué M. Valouïev.

D'après lui, bien que des cafards et des rats soient souvent présents à bord des sous-marins, ce sont essentiellement les chats et les perroquets qui sont les bienvenus dans les longues traversées aux côtés des sous-mariniers.

La Journée des sous-mariniers a été établie le 15 juillet 1996 car le 19 mars 1906, les sous-marins de la marine russe ont été désignés comme une classe particulière de vaisseaux de guerre.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

Lire aussi:

Détection de sous-marins ennemis: l'aviation russe réussit ses exercices
Flotte russe du Nord: deux sous-marins nucléaires imitent un duel
Les sous-marins nucléaires Anteï seront dotés de missiles Kalibr
Tags:
sous-marin nucléaire, cibles, service militaire, Projet 941 Akoula, Flotte russe de la mer Baltique, Sputnik, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook