Ecoutez Radio Sputnik
    sous-marin, image d`illustration

    Le sous-marin nucléaire Vepr rendu à la Marine russe après modernisation d'ici fin 2017

    © Photo. pixabay
    Défense
    URL courte
    6412
    S'abonner

    D'ici la fin de l'année 2017, la Marine russe se verra rééquipée du sous-marin nucléaire polyvalent Vepr qui lui sera rendu après restauration et modernisation.

    Le sous-marin nucléaire polyvalent du projet 971 Vepr sera rendu à la Marine russe après restauration et modernisation, a annoncé le porte-parole du ministère russe de la Défense Igor Dygalo.

    « Dans le cadre du maintien du potentiel technique des sous-marins des projets existants, l'entreprise Nerpa, faisant partie du chantier naval Svezdotchka, livrera à la Marine russe le sous-marin nucléaire polyvalent Vepr d'ici la fin de l'année », a indiqué le porte-parole.

    Les systèmes de bord et les mécanismes du sous-marin ont été modernisés. Après les tests, le sous-marin devra réintégrer la Flotte russe du Nord.

    Le submersible du projet 971 est destiné à lutter contre les sous-marins, les convois de navires de surface ainsi qu'à réaliser des frappes sur les sites adverses au sol. Il est équipé de huit lance-torpilles, capables de tirer également des missiles de croisière.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

    Lire aussi:

    Un sous-marin nucléaire modernisé Léopard livré à la Marine russe en 2018
    Des militaires russes torpillent le sous-marin d’un «ennemi supposé» en mer de Barents
    Le sous-marin russe Kazan, «le plus redoutable que l’US Navy ait jamais connu»
    Un requin arrache une partie du bras d’un plongeur qui parvient à nager jusqu’à la côte – photos
    Tags:
    sous-marin nucléaire, Marine russe, Igor Dygalo, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik