Ecoutez Radio Sputnik
    Le tir d'essai d'un missile balistique depuis un sous-marin nord-coréen

    La vérité cachée sur la flotte sous-marine nord-coréenne

    © REUTERS/ KCNA
    Défense
    URL courte
    1413218

    La Corée du Nord continue de moderniser ses sous-marins, tout en développant leur capacité à transporter et lancer des missiles balistiques. Des experts militaires passent à la loupe la marine militaire de Pyongyang.

    Le 2 mai, le site 38 North, qui suit la situation géopolitique en péninsule coréenne et les forces armées nord-coréennes, a raconté qu'une deuxième plateforme pour des essais de lancements sous-marins de missiles balistiques avait été détectée sur des photos prises par des satellites commerciaux.

    Il s'agit en fait d'une modification d'un appareil soviétique PSD-4 qui a été conçu comme un site de lancement pour des tirs d'essais préliminaires de missiles, avant de les tests à bord des sous-marins.

    La première plateforme avait été détectée en Corée du Nord en 2014. Contrairement aux affirmations de Pyongyang, des experts américains et sud-coréens estiment que la majorité des lancements « sous-marins » ont été effectués depuis ces appareils et non depuis des sous-marins.

    En 2012 et 2013, d'après la revue National Interest, la Corée du Nord a entamé la construction d'un sous-marin expérimental, baptisé Gorae. Hypothétiquement, le navire est capable de tirer un ou deux missiles balistiques depuis une profondeur de 10 à 15 mètres. Les sous-marins modernes sont en mesure de lancer des missiles à 50 mètres sous l'eau.

    De nombreux experts soulignent que le sous-marin, construit à base de technologies obsolètes, ne représente pas une menace importante pour la Corée du Sud ou les États-Unis. Dans le même temps, ils notent que le Gorae peut être utilisé pour tester des technologies nécessaires pour concevoir de futurs sous-marins plus modernes.

    Néanmoins, les analystes militaires ont exhorté à ne pas négliger la puissance de la marine nord-coréenne, qui comprend des dizaines de petits sous-marins qui peuvent frapper plusieurs cibles simultanément et miner de vastes zones maritimes.

    Ainsi, en 2015, d'après des estimations du Pentagone, la Corée du Nord possédait d'environ 70 sous-marins de divers modèles.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join ».

    Lire aussi:

    La Corée du Nord déclare avoir mené ses «plus importants» exercices militaires
    Exercices d’artillerie en Corée du Nord: Pékin a-t-il peur?
    Bernie Sanders craint une guerre nucléaire avec la Corée du Nord
    Dernière étape de la mise au point d’armes nucléaires en Corée du Nord
    Tags:
    missiles balistiques, sous-marins, défense, Pentagone, Péninsule de Corée, Corée du Nord
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik