Défense
URL courte
41578
S'abonner

Les États-Unis ont entamé des essais en mer du porte-avions modernisé Abraham Lincoln. Pour Dmitri Litovkine, un expert militaire russe, il s’agit avant tout de promouvoir le chasseur embarqué F35C auprès des partenaires de l’Otan. Il ajoute que la Russie dispose d’une réponse à ce défi technologique.

Le 9 mai, le porte-avions américain Abraham Lincoln a commencé ses essais de navigation après sa modernisation, qui a été très longue, a annoncé le service de presse de l'US Navy. Selon lui, l'USS Abraham Lincoln passera plusieurs jours en mer pour des contrôles. Il retournera ensuite dans l'effectif combattant de la flotte.

Pour Dmitri Litovkine, capitaine réserviste de 3e rang et expert militaire russe, la modernisation du porte-avions a été réalisée non seulement pour renforcer le potentiel de la flotte américaine, mais aussi pour attirer les partenaires de l'Otan.

« Ce navire américain sera le premier qui pourra utiliser les avions de la cinquième génération. Les États-Unis expriment le ferme espoir que le F-35 sera leur principale arme offensive dans un avenir proche. Il est acheté par beaucoup des alliés de l'Otan, alors la démonstration des capabilités de ce porte-avions vise à inciter les partenaires des É.-U. à acheter leurs technologies coûteuses », a-t-il souligné.

Il a en outre indiqué que la Russie avait une réponse à cette technologie américaine.

« Nous avons le porte-avions russe Amiral Kouznetsov. Son escadre aérienne embarquée est considérablement moins importante que celle d'un porte-avions américain. Néanmoins, nous avons un instrument de réponse asymétrique, développé du temps de l'URSS — ce sont des sous-marins nucléaires armés de missiles de croisière. Il s'agit du projet 949 "Granit". Ils sont profondément modernisés aujourd'hui. Au lieu de 24 missiles de croisière, ils auront pratiquement trois fois plus. C'est-à-dire que trois nouveaux missiles de type "Oniks" seront installés dans chaque silo de "Granit". Ce sont nos plus récents missiles de croisière antinavires », a déclaré l'expert russe.

La modernisation du porte-avions américaine, qui a se déroule depuis mars 2013, a notamment porté sur sa capacité à embarquer des chasseurs-bombardiers de type F-35C. Ils sont conçus avec des technologies furtives et disposent de capacités d'emport de missiles.

Il est à noter que la modernisation de l'USS a entraîné un coût de 2,6 milliards de dollars pour le budget militaire des États-Unis.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

Lire aussi:

Pyongyang défie les porte-avions et sous-marins américains
L’avenir de la Marine chinoise est lié à de grands porte-avions nucléaires
Pékin lance son deuxième porte-avions «fabriqué en Chine»
Tags:
missiles de croisière, navires, porte-avions, Admiral Kouznetsov (porte-avions), P-700 Granit (missile), P-800 Oniks, USS Abraham Lincoln, US Navy, Russie, États-Unis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook