Ecoutez Radio Sputnik
    TU-160. Archive photo

    La Russie en bonne voie pour concevoir le bombardier du futur

    © Sputnik . Host photo agency
    Défense
    URL courte
    27514

    Le premier modèle d'essai du bombardier stratégique modernisé Tu-160M2 fera son apparition en 2019 a déclaré aux journalistes Alexandre Konioukhov, directeur général de Tupolev.

    Les travaux sur le nouvel appareil se déroulent dans l'ensemble selon les plans, a-t-il noté. Plus tôt Iouri Slioussar, président du constructeur aéronautique, avait déclaré que le début de la production en série de ces appareils était prévu pour 2021.

    Le Tu-160M2 est appelé à rejoindre le parc actuel composé de Tu-160 et de Tu-160M1. Le nouvel avion constituera la base de la composante aérienne de la triade stratégique russe — et le restera au moins jusqu'en 2030. D'après les spécialistes, la nouvelle modification du célèbre "Cygne blanc" dépassera du double les versions antérieures en termes d'efficacité. Et les solutions technologiques testées sur le Tu-160M2 seront utilisées lors de la conception du tout nouveau bombardier PAK DA.

    Les nouveautés

    Le Tu-160 original est un appareil unique supérieur aux avions de sa catégorie sur de nombreux plans: il est considéré comme le plus grand et le plus puissant avion supersonique de l'histoire de l'aviation, affiche la plus grande masse de décollage par rapport à ses concurrents — près de 275 tonnes — et enfin, parmi les bombardiers existants, le Tu-160 est le plus rapide. Il peut développer une vitesse de 2 200 km/h, ce qui est comparable aux performances des chasseurs modernes.

    Cependant, le Tu-160 a effectué son premier vol en 1981 et même si ses caractéristiques de vol correspondent toujours aux normes contemporaines, ses équipements de bord ont besoin d'une mise à jour.

    "Le dernier Tu-160 de série a été assemblé en 2008, rappelle l'expert militaire Alexeï Leonkov. Depuis, la base élémentaire a significativement progressé. Une avionique plus sophistiquée est apparue avec davantage d'appareils numériques, de nouveaux équipements intégrés au complexe de visée et de navigation d'un bombardier. De nouveaux complexes de défense ont déjà été élaborés et sont produits en série. L'adversaire n'est pas resté les bras croisés et a créé activement des moyens offensifs bien plus "rusés" que ceux contre lesquels les Tu-160 initiaux devaient lutter. Enfin, le tableau de bord subira également des changements et les pilotes seront dotés de nouveaux casques. Dans l'ensemble, le Cygne blanc ne changera pratiquement pas extérieurement mais sa composante électronique sera considérablement modifiée."

    En décembre 2015, la direction du groupe Technologies radioélectroniques a annoncé que l'ensemble des équipements radioélectroniques de bord pour le Tu-160M2 serait prêt d'ici 2020. Ces appareils seront installés non seulement sur les nouveaux avions mais également sur les appareils déjà en service dans le cadre d'un vaste programme de modernisation. Le Tu-160M2 sera notamment doté de systèmes moderne de débitmétrie et de nouveaux moteurs NK-32 série 2, ce qui permettra d'accroître la durée et la portée du vol.

    "Toutes ces mesures visent à faire du Tu-160M2 un outil stratégique plus précis et moderne pour nos forces de dissuasion nucléaire, résume Alexeï Leonkov. Il disposera d'un grand potentiel de modernisation. Dans un premier temps le Tu-160M2 sera muni des systèmes offensifs déjà présents dans l'armée: les missiles de croisière air-sol Kh-555, Kh-101 et leur version Kh-102 avec une ogive nucléaire."

    Les Su-27 de la patrouille Russkie Vitiazi et les MiG-29 du groupe Striji au tournoi Aviadarts 2016
    © Sputnik . Evgeni Biyatov
    Le Kh-555 est une profonde modernisation du Kh-55 mis en service en 1983. Le nouveau missile possède un système de guidage plus sophistiqué qui lui permet de corriger sa trajectoire en plein vol. Le Kh-555 est également doté d'une ogive à sous-munitions ou incendiaire à éclats, et il est capable d'éliminer des cibles à plus de 2 000 km. Le Kh-101est une arme encore plus puissante qui peut détruire un site ennemi dans un rayon de 5 500 km. Les deux missiles ont passé leur "baptême du feu" en Syrie: les bombardiers Tu-160 et Tu-95 s'en sont servis pour attaquer les bases les plus importantes et renforcées des terroristes. L'expérience des pilotes russes dans cette guerre sera prise en compte lors de la conception du nouvel appareil.

    Pas un concurrent du PAK DA

    Les opérations des forces aérospatiales russes en Syrie
    © Photo. Ministry of Defence of the Russian Federation
    Certains experts supposent que la concentration des moyens et des efforts sur le Tu-160M2 repoussera au second plan le projet PAK DA — bombardier de nouvelle génération. Andreï Frolov, rédacteur en chef du magazine L'Exportation d'armements, a déclaré qu'il ne fallait pas s'attendre à l'inclusion de cet avion au Programme public d'armement pour 2018-2025. Il souligne que même les pays très riches ne peuvent pas se permettre l'élaboration de deux bombardiers stratégiques à la fois. Dans le même temps, Alexeï Leonkov affirme que le Tu-160M2 n'est pas un concurrent du PAK DA et qu'il fera office d'"étape intermédiaire".

    "Cela fait longtemps que le problème du remplacement des bombardiers stratégiques Tu-95 se pose, explique l'expert. Ce sont de bons appareils mais leur durée d'exploitation est limitée et il ne sera pas possible de la prolonger éternellement. Ils seront progressivement retirés du service. Le rôle du Tu-160M2 consiste à occuper la niche de ces avions à temps, sinon les capacités offensives de notre aviation stratégique seront significativement amoindries. Actuellement 16 bombardiers Tu-160 et Tu-160M1 sont en service. Pour bien faire, il faudait encore au moins 30 nouveaux Tu-160M2 pour remplacer les Tu-95. Ce n'est pas un processus rapide: le programme s'étend sur au moins 5-10 ans. Quand le PAK DA sera mis au point le moment sera venu de remplacer les premiers Tu-160 par de nouveaux appareils. Je répète, ce processus est progressif."

    Des progrès sont déjà effectués dans la conception du bombardier: début mai, Sergueï Korotkov, constructeur général de la Compagnie aéronautique unifiée (OAK), a annoncé que le modèle numérique détaillé du PAK DA était prêt. Il a également été rapporté que Tupolev avait terminé la maquette taille réelle du bombardier. Cela signifie qu'au moins l'aspect et les gabarits de l'appareil sont déjà déterminés. Mais on ignore tout des capacités du PAK DA, de ses équipements électroniques et de son armement.

    On suppose qu'il sera construit sous la forme d'une aile volante à l'instar des bombardiers stratégiques américains B-2 Sprint. Il est prévu d'utiliser, dans la structure, de l'avion des matériaux composites et radio-absorbants, ce qui permettra de réduire sa visibilité radar et réduira le poids de l'appareil. Il a été annoncé que le PAK DA serait équipé d'un tout nouveau moteur mais on ignore pour l'instant le modèle précis, et si l'avion sera supersonique.

    Lire aussi:

    La Russie s'apprête à relancer de production de son bombardier stratégique Tu-160
    Cinq nouvelles armes russes qui ont fait leurs preuves au combat en Syrie
    La Russie renforce son parc de bombardiers
    Les avions stratégiques russes
    Tags:
    défense, Tu-160, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik