Ecoutez Radio Sputnik
    Pourquoi Pékin déploie-t-il des lance-roquettes en mer de Chine? Un expert russe explique

    Pourquoi Pékin déploie-t-il des lance-roquettes en mer de Chine? Un expert russe explique

    © REUTERS / U.S. Navy/Handout
    Défense
    URL courte
    9918

    Alors que les médias mainstream des États-Unis et du Royaume-Uni ont déclenché l’alarme de la prétendue «militarisation» de la Chine dans les îles contestées en mer de Chine méridionale, un expert militaire russe assure que ce n’était qu’«une mesure raisonnable» de protection du pays.

    Mardi, Reuters a publié un article sur l'installation de lance-roquettes par la Chine sur un récif contesté en mer de Chine méridionale, faisant allusion à une militarisation du pays.

    « Le journal [américain] Defense Times, géré par l'État, a reporté jeudi sur WeChat (une application mobile de messagerie instantanée, Ndlr) que Norinco CS/AR-1,55 mm, un système de lance-roquettes contre les plongeurs de combat, capable de localiser, identifier et attaquer les plongeurs ennemis, a été installé sur le récif de Fiery Cross, dans les Îles Spratleys », a indiqué l'agence.

    L'expert militaire russe Vassiliï Kaсhine a confié à Sputnik que malgré le tapage médiatique entourant ce rapport, il n'y avait là « rien de nouveau ».

    « Cet arme est apparue pour la première fois dans l'un des rapports des médias chinois portant sur la performance d'un ensemble militaire de danseurs et de chanteurs, publié en 2013. Le système, que l'on pouvait apercevoir clairement derrière les danseurs, a pu être identifié comme le système largement connu de lance-grenade anti-saboteur DP-65, de fabrication russe », a déclaré M. Kachine à Sputnik.

    Ainsi, l'expert russe estime que la Chine a réussi à élaborer sa propre version du système russe DP-65. Selon lui, le DP-65 peut indépendamment détecter une cible sous-marine et l'attaquer de façon automatique ou manuelle.

    Vassiliï Kachine croit que le déploiement du système de défense de lance-roquette Norinco CS/AR-1 55mm contre les plongeurs de combat sur les îles artificielles de Pékin en mer de Chine méridionale est « une mesure raisonnable d'un point de vue militaire ».

    Plusieurs lance-grenades de ce type pourraient assurer la protection des îles chinoises créées dans les Îles Spratleys, étant donné les tensions croissantes en mer de Chine méridionale, a-t-il noté.

    Bien que Reuters insiste pour dire que le déploiement des systèmes de défense des lance-roquettes sur le récif de Fiery Cross vise principalement à repousser les interventions vietnamiennes, l'expert militaire russe suggère plutôt qu'il en faille chercher la raison réelle dans le défi posé par l'US Navy SEAL. En effet, sur fond de tensions liées au risque de nouveaux tests nucléaires par Pyongyang, les États-Unis ont envoyé en avril leur destroyer USS Stethem en mer de Chine méridionale.

    Cependant, ce geste de Pékin ne saurait être réellement décrit en termes de « militarisation ».

    « Compte tenu de l'étroite spécialisation du DP-65 et de ses versions chinoises ainsi de sa courte portée, le déploiement de tels systèmes sur les îles devrait être considéré comme une simple mesure de défense incapable de modifier l'équilibre des pouvoirs en mer de Chine méridionale », a conclu Vassiliï Kachine, avant d'ajouter qu'on ne pouvait pas non plus qualifier cela d'étape vers une « militarisation » de la région.

    Néanmoins, il a souligné en même temps que le geste des militaires chinois indiquait que Pékin envisageaient différents scénarios et qu'ils s'y préparaient activement.

    Pour rappel, la Chine revendique la souveraineté de la quasi-totalité de la mer de Chine méridionale, y compris de zones proches des frontières de ses voisins.

    L'archipel des Spratleys, qui compte plus de 100 îles, récifs et atolls à mi-chemin entre le Vietnam et les Philippines, est l'une des zones les plus disputées à cause de son importance militaire stratégique. L'archipel est tout ou partie revendiqué par les Philippines, la Chine, Brunei, la Malaisie, Taïwan et le Vietnam.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

    Lire aussi:

    Séoul réorienterait le THAAD vers le nord pour rassurer la Chine
    Le chef de l’US Navy craint la concurrence navale de la Russie et de la Chine
    Maison-Blanche: la Corée du Nord est une menace pour la Chine et la Russie
    La Russie et la Chine développeront un avion de ligne
    Tags:
    militarisation, installation militaire, lance-roquettes, lance-grenades, Reuters, îles Spratleys, Chine
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik