Ecoutez Radio Sputnik
    S-400

    Moscou prêt à vendre à Ankara ses S-400 au prix de 500 M USD le groupe

    © Sputnik . Alexey Danichev
    Défense
    URL courte
    613416

    La Russie est prête à vendre à la Turquie ses systèmes de missiles sol-air S-400 au prix de 500 millions de dollars les quatre groupes de lancement. Les négociations seraient sur le point d'aboutir.

    La Russie souhaite vendre à la Turquie ses systèmes de missiles sol-air S-400 au prix de 500 millions de dollars le groupe de quatre systèmes de lancement, a annoncé le journal RBK en se référant à ses sources au sein du Kremlin et du ministère russe de la Défense.

    Fin avril, le ministre turc de la Défense Fikri Isik a déclaré que Moscou et Ankara étaient prêts à finaliser le contrat, sans toutefois préciser la somme du contrat et le nombre de systèmes.

    Une source proche au Kremlin a confié au journal qu'il s'agissait de vendre à la Turquie quatre groupes de S-400. Mais pour le moment, on ne peut affirmer que cela corresponde exactement aux besoins de la Turquie.

    « La Turquie n'est pas capable de se l'offrir, autrement, elle sera obligée de demander un crédit à Moscou. Mais Ankara veut éviter une telle dépendance vis-à-vis de Moscou », a expliqué l'expert.

    Concernant le prix des S-400, l'interlocuteur a souligné qu'il lui semblait raisonnable, la Russie et l'Iran ayant conclu en 2007 un contrat de 900 millions de dollars pour deux groupes de missiles sol-air S-300.

    Un expert russe a indiqué que la Turquie devrait acheter au moins deux groupes de S-400, un seul groupe étant insuffisant pour assurer la sécurité
    24 heures sur 24.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

    Lire aussi:

    S-400 pour la Turquie: Poutine et Erdogan évoquent les livraisons
    La Russie commence les livraisons de S-400 à la Chine
    La Russie pourrait lancer une attaque surprise contre l’Europe, spécule Die Welt
    Tags:
    contrat, S-400, Turquie, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik