Ecoutez Radio Sputnik
    Horten Ho IX avant un vol d'essai, 2 février 1945.Pièces du Horten Ho 229 v3 au Smithsonian's Garber restoration facility (National Air and Space Museum)

    Hitler avait un avion furtif qui aurait pu inverser le cours de la guerre

    CC0 / Inconnu — US Gov / Horten Ho 9 avant un vol d'essai, 2 février 1945 © Wikipedia
    1 / 2
    Défense
    URL courte
    606412

    Un avion allemand expérimental sans empennage, qui a effectué son premier vol en 1944, aurait pu inverser le cours de la Seconde Guerre mondiale, affirme le magazine National Interest.

    Le groupe américain Northrop Grumman a récemment annoncé la création d'un nouveau bombardier furtif B-21 pour l'US Air Force. L'appareil aura très probablement la forme d'une aile volante, design qui limite sa signature radar. Toutefois, ce design est loin d'être innovant.

    « Le premier avion à réaction de ce type a été conçu par les frères Horten qui vivaient dans l'Allemagne nazie. Il a même été baptisé "chasseur furtif pour Hitler" », rappelle le magazine.

    Les travaux de conception du Horten Ho-IX, souvent appelé Gotha Go 229, ont commencé après qu'Hermann Göring, commandant en chef de la Luftwaffe et ministre de l'Aviation, a déclaré que le Troisième Reich devait se doter d'un avion capable de transporter 1 000 kg de bombes sur 1 000 km à 1 000 km/h.

    Les frères Reimar et Walter Horten, qui avaient travaillé depuis longtemps sur un planeur sans queue, ont présenté un projet d'aile volante à une commission d'experts qui l'a vite approuvé.

    Le nouveau schéma aérodynamique, qui réduisait la résistance de l'air, permettait d'économiser du carburant et d'utiliser des moteurs à réaction.

    La société Gotha a bientôt reçu une commande de 40 avions Horten. L'avion a effectué son premier vol en mars 1944. Les premiers essais des avions produits en série ont eu lieu en février 1945, mais les troupes américaines, qui sont entrées à Friedrichroda, en Thuringe, en avril 1945, ont confisqué les avions expérimentaux.

    Selon le magazine, les rumeurs sur la faible signature radar du Horten Ho-IX sont exagérées, « mais l'application même du principe d'aile volante réduit la surface de réflexion, ce qui est typique pour les avions furtifs ».

    Toutefois, le Ho-IX surpassait les avions de son époque surtout par sa vitesse. « Peu importe que l'avion ait été détecté, s'il peut devancer n'importe quel intercepteur », note le magazine.

    « Le Ho-IX aurait pu devenir une véritable menace pendant la Seconde Guerre mondiale. Mais il était encore loin d'être produit en série vers la fin de la guerre », conclut le magazine.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

    Lire aussi:

    Chasseurs de 6e génération: l'héritage des ingénieurs du IIIe Reich
    Un "avion furtif" nazi reconstruit de nos jours (journal)
    L’Iran déclare avoir envoyé un «message clair» aux USA en abattant leur drone
    Tags:
    aile volante, avions furtifs, Northrop Grumman B-21 Raider, Horten Ho-IX, Seconde Guerre mondiale, Northrop Grumman, IIIe Reich allemand, The National Interest, Allemagne
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik