Ecoutez Radio Sputnik
    Livraison de S-400 à la Turquie: le volet technique déjà négocié

    Livraison de S-400 à la Turquie: le volet technique déjà négocié

    © Sputnik . Mikhail Mokrushin
    Défense
    URL courte
    13347

    Après l’Inde, la Turquie a confirmé son intention d’acheter des systèmes antiaériens S-400 à la Russie. Les deux parties ont déjà terminé de discuter le volet technique du futur contrat et ont abordé les questions financières.

    D'après le PDG de la société publique russe Rostec, Sergueï Tchemezov, la Russie et la Turquie se sont accordées sur tous les détails techniques du contrat portant sur la livraison de systèmes antiaériens russes S-400. Actuellement, Moscou cherche des possibilités d'octroyer un crédit pour l'achat de ces armes à Ankara.

    Auparavant, des représentants des autorités russes et turques avaient à plusieurs reprises indiqué que Moscou et Ankara négociaient sur la livraison de S-400. Selon Vladimir Kozhine, conseiller à la coopération militaire et technique du Président russe, le fait que la Turquie soit membre de l'Otan n'est pas considéré par Moscou comme une entrave à la livraison des S-400.

    « En ce qui concerne les S-400, oui, […] on a fini de discuter l'aspect technique et on est passé à l'aspect financier, la partie turque cherche des possibilités d'obtenir un financement. Cette question a été soulevée au niveau intergouvernemental car seul le gouvernement peut fournir un crédit sur la base d'un accord intergouvernemental », a annoncé aux journalistes M. Tchemezov lors du Forum économique international de Saint-Pétersbourg (SPIEF).

    Auparavant, lors du même forum, l'Inde avait également confirmé son intention d'acheter plusieurs systèmes S-400 à la Russie.

    Le S-400 Triumph (désignation Otan: SA-21 Growler) est un système de missiles sol-air de grande et moyenne portée destiné à abattre tout type de cible aérienne: avions, drones et missiles de croisière hypersoniques. Le système est capable de tirer simultanément 72 missiles sur 36 cibles qu'il détecte à une distance de 600 km.

    Conçu par le bureau d'études Almaz-Anteï, le système S-400 Triumph est en dotation dans l'armée russe depuis 2007. Parmi les pays étrangers ayant manifesté leur intérêt pour les S-400 russes figurent, outre la Chine, l'Inde et la Turquie.

    Actuellement, le seul contrat d'exportation a été signé avec la Chine.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join ».

     

    Lire aussi:

    S-400 pour l'Inde: Moscou et New Delhi tout près d'un contrat
    Moscou prêt à vendre à Ankara ses S-400 au prix de 500 M USD le groupe
    Un régiment de DCA effectue des tirs conventionnels de S-400 près de Moscou
    Tags:
    livraisons d'armes, contrat, missiles sol-air, Saint-Pétersbourg, Inde, Chine, Ankara, Moscou, Turquie, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik