Défense
URL courte
28942
S'abonner

Les militaires russes de la division blindée Kantemirovskaïa ont tenu les premiers essais du système de défense antiaérienne à courte portée Tor-M2, a annoncé vendredi le ministère russe de la Défense.

L'armée russe a procédé aux essais du système Tor-2M sur la base de missiles balistiques de Kapoustine Iar, dans la région d'Astrakhan, dans le sud de la Russie. Les militaires ont testé la capacité du système à abattre des imitateurs d'aéronefs tactiques, de missiles de croisière, de bombes aériennes et de différents types de drones.

Les systèmes antiaériens mobiles Tor-M2DT (version arctique du Tor-M2) sont utilisés pour détruire les armes de haute précision, drones, chasseur-bombardiers et hélicoptères dans un rayon de 15 kilomètres.

Le système Tor-M2 a été pour la première fois dévoilé en 2007 lors du show d'aviation MAKS à Moscou et équipe l'armée russe depuis mars 2017.
Les systèmes Tor permettent de saturer l'espace dans un rayon de 15 kilomètres dans les conditions de combat et malgré les contre-mesures électroniques (CME)

Ils sont capables de détruire les missiles de croisière stratégiques comme tactiques, les missiles antiradar et antinavires volant à très basse altitude, les bombes aériennes guidées et les drones.

Rappelons que la version arctique de Tor-M2, Tor-M2DT, a été présentée pour la première fois lors du défilé militaire du Jour de la Victoire 2017.

Lire aussi:

Pyongyang diffuse une vidéo du test de son système antiaérien
Les USA testeront leur système de défense contre les engins balistiques intercontinentaux
La Russie va se doter d'un système de contrôle des drones
Tags:
exercices militaires, Tor-2M, Kapoustine Iar, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook