Défense
URL courte
15830
S'abonner

Les frégates de type Oliver Hazard Perry, retirées du service, pourraient regagner la Marine américaine, selon les amiraux américains.

Le commandement de la Marine américaine songe à réutiliser les frégates lance-missiles de classe Oliver Hazard Perry, actuellement retirées du service, ces mesures visant à porter le nombre de navires US à 355 comme voulu par le président Donald Trump, selon les médias américains.

«Nous étudions attentivement les frégates de type Oliver Hazard Perry. Parmi eux, il y en a sept ou huit qui pourraient théoriquement reprendre du service», a déclaré le chef du service des opérations maritimes, l'amiral John Richardson.

«Toutefois, beaucoup de choses ont changé depuis leur dernière modernisation. Il faudrait analyser les dépenses destinées à la restauration de la capacité de combat des frégates pour voir si elles seront capables de renforcer réellement notre Flotte», a ajouté l'amiral.

Selon lui, il existe encore un procédé permettant d'augmenter le nombre de navires américains, consistant à prolonger leur durée de service. Il est question des frégates lance-missiles de type Arleigh Burke mises en service au début des années 1990. L'amiral pense que cette mesure est capable de prolonger de 10 à 15 ans le délai pour atteindre le nombre fixé de 355 navires.

Toutefois, l'amiral a reconnu que sans un programme d'envergure de construction de navires, ces mesures s'avéreront inefficaces.

Lire aussi:

La marine US réalisera quelque chose d'exceptionnel dans le Pacifique
Donald Trump veut des navires moins chers pour la Marine US
Un golden retriever joue avec des poussins qui le prennent pour leur mère – vidéo
Un concert regroupant des milliers de personnes à Nice suscite la crainte d’une deuxième vague – vidéo
Tags:
frégate, US Navy, John Richardson, États-Unis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook